Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 10Article 526354

General News of Friday, 10 July 2020

Source: Actu Cameroun

Enseignement secondaire : c’est désormais 50 élèves dans les classes de 6è


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le ministre des Enseignements secondaires (Minesec) a pris des dispositions en vue de limiter les effectifs et maintenir la distanciation physique pour la prochaine rentrée scolaire.

D’après une note interne au ministère des Enseignements secondaires (Minesec), après les corrections du concours d’entrée en 6è organisé le 30 juin 2020, le patron de ce département instruisait les chefs d’établissements de respecter un nombre maximum d’admis au concours pour la session 2020. Celui-ci aurait été fixé à ce moment-là à 25 par classe y compris les redoublants.

Ce jeudi 9 juillet 2020, dans certains établissements de la ville de Yaoundé, l’heure est au constat. Sur place, certains enseignants sentent la crainte d’être assaillis par les parents. Au Lycée bilingue de Nkol-Eton par exemple le babillard porte encore la liste des résultats affichés samedi dernier. Au total, 106 élèves, pour un établissement qui accueillait 60 par classe, pour cinq salles de 6e. Après un tour dans l’administration il s’avère que cette liste n’est plus valide.

« Il est révélé qu’une autre liste sera affichée dans les toutes prochaines heures. Le « porteur » du courrier serait encore au niveau de la délégation régionale pour faire valider la liste », informe un responsable de l’établissement. Le Lycée bilingue d’Essos lui, est déjà à jour. La nouvelle liste vient d’être affichée. Le babillard est saturé. Parents, enfants, instituteurs sont contents. Des cris de joie, parfois suivis de larmes. Et surtout beaucoup de soulagement se lit sur certains visages. Cette fois, les notes vont de 18 à 9,8/20.

« La liste qui, dimanche, affichait encore 115 admis classés par ordre de mérite a été rallongée. Désormais, elle contient 240 élèves. Ce sera donc 50 par classe suite à une concertation par visioconférence avec le Minesec », murmure un responsable. « C’est dans le souci du respect des mesures barrières que cette mesure a été prise. Le gouvernement et le Minesec se préparent à accueillir les enfants pour l’année scolaire qui va commencer dans de bonnes conditions », soutient le proviseur du lycée, Tambe Agbor Teddy Tabekwere.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter