Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 22Article 609487

Opinions of Thursday, 22 July 2021

Auteur: Engelbert Mfomo

Engelbert Mfomo traite Nourane Foster de roturière

Elle viole royalement les mesures de sécurité publique. Elle viole royalement les mesures de sécurité publique.

Dans la virulence verbale qu’on lui connait l’animateur « l’activateur bombarde » s’est violement rué sur la députée du Pcrn impliqué dans un grabuge avec la police. Selon Engelbert Mfomo, Nourane Foster est une roturière belliqueuse, une fieffée provocatrice dont on en a ras-le-bol à Douala, à Yaoundé et à Bafoussam. L’animateur radio affirme que la députée provoque sans cesse et se prend pour le nombril du Pape.


Elle viole royalement les mesures de sécurité publique qui s'appliquent à tout le monde dans l'exercice d'un pouvoir de police administrative. Un acte administratif qui n'est aucunement contestable par la violence. Des policiers publiquement bousculés et froissés et frustrés en plein exercice de leurs fonctions méritent plutôt respect et considération. Un député bien que protégé par l'immunité judiciaire et l'inviolabilité parlementaire, n'est pas au-dessus de la loi.

S'il est vrai qu'un député de la nation est protégé par l'immunité judiciaire c'est-à-dire que le député ne peut être poursuivi en justice pour des actes posés dans l'exercice de ses fonctions, il est aussi vrai que le député est protégé par l'inviolabilité parlementaire c'est-à-dire qu'il ne peut être poursuivi en justice durant son mandat pour des actes posés en dehors de ses fonctions. Mais il faut savoir que le député n'est pas au-dessus de la loi et qu'il peut bel et bien être poursuivi en justice et condamné. En effet, L'assemblée nationale peut lever son immunité parlementaire et le tour est joué.

Selon des sources de plus en plus concordantes, la députée Nourane Foster est une roturière belliqueuse, une fieffée provocatrice dont on en a ras-le-bol à Douala, à Yaoundé et à Bafoussam. Elle provoque sans cesse et se prend pour le nombril du Pape, dit-on. La Crtv en a d'ailleurs goûté un peu, quoique la députée en paye les frais jusqu'à date.
Selon des informations recueillies çà et là, la députée Nourane Foster était dans son véhicule hier avec sa petite famille sur les rues de Bafoussam alors qu'une disposition de sécurité publique portant déviation avait été instruite par l'autorité administrative, représentant permanent du Chef de l'État dans la région de l'Ouest. Il en a le droit et le pouvoir. Le respecter et respecter ses collaborateurs, revient à respecter le Chef de l'État qui est également un élu du la nation, le seul d'ailleurs élu par tout le peuple Camerounais.

Le gouverneur avait donc prévu une déviation de la circulation pour des raisons liées à la prière des musulmans sur l'axe à l'occasion de la fête de la Tabasky. La police qui relève des forces de maintien de l'ordre et qui est compétente en premier ressort dans la sécurité publique en ville, a pris des dispositions non seulement en installant une barrière à ce niveau, mais aussi en orientant à distance vers la direction à suivre pour respecter la déviation. La députée Nourane Foster a débarqué et a voulu comme d'habitude dit-on, passer outre cette disposition sécuritaire et par force. On dit même qu'elle a failli écraser ces policiers qui cherchaient à lui faire changer de trajectoire, n'eut été la vigilance de ces braves policiers bien entraînés, ils auraient été écrasés par cette roturière en position de délinquance. Bousculés, froissés et frustrés par la députée, les policiers ont cherché à leur manière, à lui faire entendre raison. C'est la morale situationnelle et l'instinct de survie et de protection a prévalu sur ces fonctionnaires du prestigieux corps de la sûreté nationale qui restent des êtres humains à part entière et non entièrement à part.

Des injures qui fusaient de la bouche de cette dévergondée ont trouvé du répondant chez ces braves policiers qui se sont abstenus de la trainer au sol ou de lui appliquer un exercice de corps à corps. Il faut louer la parfaite maîtrise de ces policiers qui se sont limités à recadrer verbalement cette roturière hystérique.

Malheureusement, le téléphone Androïd a fait son travail et la vidéo a été rendue virale avec tout ce que cela comporte comme interprétation tendancieuse et autres manipulations de l'opinion en faveur d'une roturière en plein dans le tort.

Informé de la situation, le gouverneur va dépêcher son Sous-préfet territorialement compétent et cette autre autorité administrative sera chiffonnée dit-on, par cette députée d'un autre genre et qui va finalement plier l'échine devant le gouverneur qui à son tour, va apaiser la situation avec élégance et noblesse après un mea-culpa de cette roturière qui a reconnu son tort.

Rejoignez notre newsletter!