Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 26Article 583444

General News of Friday, 26 March 2021

Source: www.camerounweb.com

En visite chez une famille à Douala, Mamadou Mota lance une alerte

Le Vice-président du MRC vient de lancer une alerte sur les conditions de vie de certaines familles des déplacés de la crise anglophone à Douala.

'J'ai rendu visite a une famille hôte qui accueille les déplacés de la crise anglophone à Douala. L'alimentation est un défis, tout comme l'accès à l'eau, l'hygiène et la salubrité exécrables dues au l'insuffisance de sanitaire. Il y a une urgence humanitaire !', écrit Mamadou Mota dans une publication ce vendredi matin, sur sa page Facebook.

La crise anglophone est le nom donné à la guerre civile en cours dans les régions anglophones au Cameroun, également connue sous le nom de guerre d'Ambazonie. Ce conflit est lié à la situation socio-politique spécifique des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (NOSO) du Cameroun depuis la fin de 2016

Le conflit couvait depuis des décennies, les anglophones du Cameroun se plaignant d'être marginalisés et éloignés des sphères de décision par l'administration majoritairement francophone de Yaoundé.

Environ 20% de la population camerounaise est anglophone. La fracture linguistique remonte au colonialisme.

D'abord colonisé par l'Allemagne, le Cameroun a ensuite été divisé par les puissances alliées, la Grande-Bretagne et la France, après la défaite des Allemands en 1916.

Les deux parties du Cameroun ont donc été administrées séparément jusqu'en 1961, date à laquelle les territoires britanniques, connus sous le nom de Cameroun méridional, ont obtenu leur indépendance et rejoint le Cameroun français déjà indépendant.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter