Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 21Article 563747

General News of Monday, 21 December 2020

Source: Cameroon Info

'En réalité, le test du Covid-19 est payant mais le président a décidé de sa gratuité'

Le ministre de la Santé Publique est revenu sur la polémique qui a cours au sujet du paiement des tests de dépistage au Coronavirus dans les aéroports, en admettant in fine qu’il s’était fourvoyé.

Après s’être rendu à l’évidence qu’il s’était planté dans sa démarche, en imposant le paiement des frais pour le testing des voyageurs dans les aéroports du Cameroun, le ministre de la Santé Publique, Malachie Manaouda, fait désormais feu de tout bois, et tente de jouer au pompier pyromane après avoir foutu le feu à la baraque.

Alors que la polémique n’a de cesse d’enfler depuis le 18 décembre 2020 à l’annonce d’une convention signée entre le gouvernement et la société Meditest, en vue de faire payer 60 000 FCFA aux voyageurs au départ du Cameroun, et 30 000 FCFA à ceux qui arrivent au pays, il a tenté une expllication très peu convaincante ce lundi 21 décembre 2020 à la Cameroon Radio Television (CRTV), où il intervenait comme invité au journal parlé de 13 heures.

«En réalité, le test est payant parce que le trésor public n’arrive plus à soutenir la dépense. Mais c’est bien pour les voyageurs normalement et le reste de la population (…) Le président a décidé de la gratuité des tests que ce soit au départ du Cameroun, que ce soit l’arrivée au Cameroun des voyageurs. Pour les populations, ça reste également gratuit. Les 15 laboratoires que nous avons, vont continuer à faire des tests pour tout le monde», s’est-il défendu, ayant déjà énoncé cette idée dans un de ses récents tweets.

Aussi, il a révélé que depuis l’apparition de la pandémie de Coronavirus au Cameroun, son département ministériel a déjà dépensé 34 milliards de FCFA dans le cadre de sa riposte, et qu’il se pose tout de même d’importants besoins en la matière.

«A ce jour, il y a eu de dépensé, par le ministère de la santé publique, environ 34 milliards de FCFA, inclus le coût des tests de dépistage rapide que nous avons acquis (…) Les partenaires qui nous aidaient beaucoup au départ commencent à se retirer. Ils pensent que nous devons prendre le relais», a assuré Malachie Manaouda.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter