Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 19Article 614497

Actualités of Thursday, 19 August 2021

Source: www.camerounweb.com

En campagne pour son élection à la Fecafoot, Samuel Eto’o sera reçu par le Premier ministre

Il multiplie des rencontres pour augmenter ses chances. Il multiplie des rencontres pour augmenter ses chances.

L’élection à la Fecafoot a lieu au mois d’octobre.

Samuel Eto’o Fils pourra déposer sa candidature.

Il multiplie des rencontres pour augmenter ses chances.

Samuel Eto’o veut présider aux destinées du football camerounais. C’est dans ce cadre qu’il multiplie les sorties officielles pour battre campagne à sa façon. L’un des grands coups que vient de frapper le toréador camerounais, c’est de réussir à obtenir un rendez-vous avec le Premier ministre. Une rencontre qui aura lieu dans les prochains jours selon plusieurs sources au premier ministère. « Il est question pour Samuel Eto’o de présenter son projet aux autorités camerounaises afin de bénéficier du soutien du gouvernement le moment venu », lâche-t-on dans son entourage. Ce n’est d’ailleurs pas la première manœuvre de Samuel Eto’o pour cette élection. On se souvient que « Comme Didier Drogba en Côte d’Ivoire, Samuel Eto’o a décidé de sauter le pas. Il n’a échappé à personne que lors de sa tournée nationale, début 2021, aussi malin soit-il, Samuel Eto’o a surtout rencontré des personnalités du monde du football. Seidou Mbombo Njoya, dont Samuel Eto’o ne cachait pas pour financer son « élection », avait une vague vision de la pré-campagne de son parrain hier ».

Eliminer sa candidature

Si Samuel Eto’o cherche d’ailleurs à rencontrer des personnalités comme le premier ministre, c’est par ce que des manœuvres seraient en cours pour lui barrer la voie à cette élection. « Tout comme en politique, les manœuvres basses ont commencé alors. En particulier, il a été demandé au Comité d’éthique de la FECAFOOT de mettre en œuvre une modification des conditions d’éligibilité qui excluraient tous les candidats ayant une double nationalité. Samuel Eto’o, qui a un passeport espagnol serait donc la cible selon plusieurs sources. Son protégé, le secrétaire général de la Fédération Camerounaise de Football, Benjamin Didier Banlock, a déjà d’ailleurs payé les frais. Il a été suspendu par le comité éthique qui le soupçonnait selon plusieurs révélations d’être le pion de Samuel Eto’o. Selon l’entourage de Samuel Eto’o la rencontre avec le premier ministre aura donc aussi pour objectif de mettre fin à cette plan qui se trame contre le meilleur buteur des Lions indomptables.

Rejoignez notre newsletter!