Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 03Article 517921

General News of Wednesday, 3 June 2020

Source: 237online.com

Elimbi Lobe, des propos anti-Bamiléké qu'il fallait éviter


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La repartions sociologique des 3000 instituteurs, faite par le Ministre de l’Enseignement de Base, a servi de rampe de lancement à la diatribe enflammée du transfuge du SDF, contre ses ennemis jurés.

Dans une sortie épistolaire, l’ex conseiller municipale de Douala 5ème se réjouit de l’acte du Ministre de l’Education de Base, qui dans le cadre de recrutement de 3000 enseignants a défini le quota de répartition en faisant la part belle aux autochtones. Sur les 300 postes qui revient à chaque Région, les autochtones auront droit à 200, contre 100 pour les allogènes. Si on entre dans l’esprit de Mrs Elimbi, les 100 postes octroyés aux allogènes est un geste de magnanimité et d’intégration nationale.

Mais le natif de Douala va plus loin quand il dit que : « C’est simple, c’est juste, ça prouve que l’État réserve à chaque ethnie le droit d’être le principal acteur des affaires publiques de sa région. » Après cette mise en bouche, il rentre dans son champ de prédilection, en l’occurrence la politique. Manifestement atteint du syndrome anti-bamiléké qu’il qualifie volontiers comme « ces ethno-fascistes qui rêvent de dominer, écraser les autres ethnies en utilisant la démocratie du nombre … »

Ils se plaint qu’en lieu et place de 25 sièges auxquels l’Ouest a droit à l’Assemblée Nationale, les fils de cette Région en occupent 33. Où sont prélevés ces sièges supplémentaires que les autochtones de l’Ouest occupent ? Se demande l’autochtone. Mais ce faisant, il perd de vue que les sièges à l’assemblée répondent au critère démographique de chaque circonscription électorale. Par conséquent Douala vidé des allogènes, n’aurait même pas le tiers des députés qu’il a aujourd’hui à l’Assemblée National.

Quel est le poids démographique des autochtones dans la ville de Douala ? c’est en fonction de ce poids démographique dans une circonscription qu’on est en droit de faire des réclamations. À ce titre les allogènes et notamment les ressortissants de l’Ouest peuvent se dire laissés. En allant dans la piètre logique de 80% pour les autochtones et 20% aux allogènes, on s’inscrit en faux aux principes de la démocratie. C’est pratique dont il appelle de tous ses vœux les autres d’en faire la promotion relève de ‘’l’ethno fascisme’’ qu’il attribue malheureusement aux autres. Mrs Elimbi Lobe l’Etat du Cameroun à travers la constitution fait plus qu’il n’en faut pour préserver le droit des minorités.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter