Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 06Article 586426

General News of Tuesday, 6 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Electricity Development Corporation: violente guerre entre le PCA et le DG

Ces informations sont contenues dans le témoignage d'un agent d'EDC recueilli par le lanceur d'alerte Boris Bertolt.

Onze mois après le Décret numéro 2020/244 du 04 Mai 2020 portant réorganisation et fonctionnement d'Electricity Development Corporation (EDC), rien n'a manifestement été fait par le top management d'EDC et particulièrement le Conseil d'Administration pour que la structure organisationnelle de cette entreprise soit remaniée en vue de l'arrimer à la nouvelle configuration telle que voulue par Paul BIYA.

Nous assistons plutôt à une guerre larvée entre le PCA et son Directeur Général.

Cette guerre larvée s'est traduite à la fin du mois de Février dernier par une baisse drastique des salaires des employés d'EDC (15 à 20% du salaire net) sur ''hautes instructions du PCA'' peut-on lire dans les différentes notifications adressées aux employés par Mme le Directeur des Ressources Humaines et Affaires Générales d'EDC.

*Quel était le projet d'une telle décision* imposée par le PCA sans préavis, sans consultation formelle aucune de l'inspection de travail, des salariés, des délégués du personnel, des représentants syndicaux ?

Deux éléments de réponses possibles se dégagent chez les employés d’EDC:
1- créer chez les employés un puissant sentiment de frustration pouvant entraîner une révolte comme à CAMWATER et ainsi mettre M. NSANGOU Théodore en difficultés.

2- se conformer à une recommandation du Contrôle Supérieur de l'État.
La recommandation du CONSUPE (on y reviendra prochainement) a été pour le PCA l'occasion rêvée et certainement attendue pour porter un coup violent à son Directeur Général .

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter