Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 07Article 606781

Actualités of Wednesday, 7 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Electricité : pourquoi Eneo et la Sonatrel sont accusés d’entretenir les délestages

Renforcer ses équipes d’intervention lors des incidents Renforcer ses équipes d’intervention lors des incidents

L’entreprise Energy of Cameroon (ENEO) est le concessionnaire du service public de la distribution de l’électricité au Cameroun.

La Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel) est l’opérateur en charge du transport d’électricité.

Le bon fonctionnement du secteur de l’électricité dépend des deux entreprises.

L’entreprise Energy of Cameroon, le concessionnaire du service public de la distribution de l’électricité au Cameroun a fait montre d’assez d’honnêteté. L’entreprise britannique a reconnu que la fourniture de l’énergie électrique au Cameroun a été très mauvaise au premier trimestre 2021. Elle notamment été marquée par des coupures à répétition. Même si elle l’entreprise Eneo a accepté d’être responsable en partie des coupures d’électricité, elle ne veut pas mourir seule Elle a également pointé un doigt accusateur à la Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel) en charge du transport d’électricité. En raison de la situation actuelle caractérisée par des coupures d’électricité à répétition, le gouvernement se trouve très souvent contraint de devoir taper sur les doigts des opérateurs de la chaine pour espérer d’eux qu’ils s’améliorent chacun dans son segment pour fournir une énergie de qualité aux citoyens. Gaston Eloundou Essomba l’a rappelé fort à propos devant la représentation nationale.

Recommandations

Pour sortir du bourbier, Gaston Eloundou a formulé des recommandations. A Eneo, il demandé de « renforcer ses équipes d’intervention lors des incidents et de réduire les délais d’intervention, bref, d’augmenter sa réactivité ; d’accélérer le processus de remplacement des poteaux bois par des poteaux en béton ; nettoyer systématiquement au bulldozer les emprises des lignes envahies par la végétation ; prendre en charge l’exploitation et la maintenance des centrales construites par les mairies pour réduire leurs charges liées à l’achat des combustibles », a indiqué le ministre.
A la Sonatrel, le gouvernement recommande de « finaliser l’abattage de tous les arbres hors corridor qui pourraient, dans leur chute endommager les lignes des transports d’électricité, d’accélérer les travaux de nettoyage au bulldozer des corridors des lignes de transport ; d’accroitre les capacités de transformation es postes d’interconnexion de Bekoko et Oyamabang ; de renforcer les équipes d’intervention lors d’incidents et réduire les délais d’intervention ». Le gouvernement a également envisagé des actions à court et moyen termes. Il s’agit du remplacement de 53 000 poteaux bois défectueux par des supports en béton en 2021 ; du démarrage courant de cette année 2021 des travaux de construction de 230km de lignes de distribution en souterrain pour améliorer la qualité de service dans les villes de Yaoundé et de Douala ; de la finalisation des travaux de construction et la mise en service de la ligne 225KV de Memve’ele de 90 MW à 211 MW

Rejoignez notre newsletter!