Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 18Article 567821

Actualités Régionales of Monday, 18 January 2021

Source: Actu Cameroun

Electricité : Yaoundé toujours au rythme des coupures d’électricité

La capitale continue de subir des interruptions intempestives de lumière au moment où se tient le Championnat d’Afrique des Nations de football.

Ambiance morose ce vendredi 15 janvier 2021 aux quartiers Etoudi dans l’arrondissement de Yaoundé I à un jet de pierre du Palais présidentiel, siège du pouvoir exécutif. Le quartier et ses environs sont plongés dans le noir. Ils viennent de subir une coupure d’électricité depuis 7h.

À l’intérieur des hangars du marché, des couturières désœuvrés cachent à peine leurs angoisses et attendent désespérément le retour de l’énergie. L’une d’elle Honorine Ayissi, couturière, mère célibataire déplore un manque à gagner. Elle a les pagnes de ses clients qu’elle doit coudre dans un délai précis, en plus de payer la taxe communale, la piece qu’elle occupe et l’électricité, sans compter qu’elle doit subvenir aux besoins de ses trois enfants. Non loin d’elle, Ebenezer kamdem, tenancier d’un moulin à écraser attend aussi le retour de l’énergie, avec des sacs de maïs qu’il doit écraser.

Comme eux, Cyprien Tebou propriétaire d’un magasin d’appareils électroniques regrette d’avoir ouvert si tôt et se demande s’il verra le Chan sur son petit écran. Il ne peut pas vendre ses appareils car ceux-ci ne sont pas allumés. Les clients veulent s’assurer au préalable qu’ils fonctionnent. Ici, personne ne sait qu’elle est l’origine de la coupure. Mais l’on apprend que plusieurs quartiers de l’arrondissement de Yaoundé I seront plongés dans le noir durant des heures. Au sein de la population, des voix s’élèvent et dénoncent l’absence de sérieux de l’opérateur de distribution Eneo, la veille du Chan. Des situations similaires sont vécues dan
Lamentations

L’offre d’énergie électrique ne s’est toujours pas améliorée malgré les lamentations des-consommateurs. Au contraire, elle s’apparente aux sévices. A Eneo un cadre explique que les délestages, ont lieu du fait du déficit énergétique pour approvisionner les ménages. La Société nationale de transport d’électricité (Sonatrel) n’est pas à la hauteur de sa mission: celte qui consiste à transporter l’énergie électrique pour la mettre à la disposition de l’opérateur de distribution qu’est Eneo.

Du fait de ce déficit, le gouvernement a mis en place un plan de rationnement d’électricité. L’entreprise dit être obligée d’appliquer ce plan de rationnement. Mais cette mesure est loin de satisfaire tes populations qui souhaitent un retour à la normale. Un plan qui n’est toujours pas respecter à en croire certains abonnés qui déplorent la perte des provisions lors des coupures prolongées dans leurs réfrigérateurs.

«Toutes mes provisions se sont décomposées dans mon frigo à cause des délestages», regrette Suzanne Elong. En plus des dommages subis lors des délestages, de nombreux ménages font face à la surfacturation. En effet, la non distribution des factures à temps, la non concordance des index et montants de consommation, le refus d’enregistrer les requêtes sont entre autres difficultés que dénoncent tes consommateurs. :

Après avoir passé plusieurs semaines dans l’obscurité, Jeanne Atangana, s’est vu infliger par Eneo un montant de 35 000 Fcfa de consommation pour une maison de de trois pièces avec selon elle des ampoules économiques et quelques appareils électroménagers. Cela fait pourtant des lustres que l’entreprise ne délivre plus tes factures. Les bailleurs des maisons se voient imposées la consommation de leurs locataires déserteurs. Dans tes agences d’Eneo à Yaoundé, la grogne des clients se fait de plus en plus entendre au quotidien.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter