Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 15Article 541540

General News of Tuesday, 15 September 2020

Source: Actu Cameroun

Elections régionales : Célestin Bedzigui recrute

Le président du Parti de l’Alliance Libérale veut «débaucher» des conseillers municipaux dans les autres formations politiques.
Les manœuvres politiques dans le cadre des élections du 6 décembre prochain sont en cours. «L’appel à candidature» lancé par le président du Pal ce 12 septembre 2020 en fait partie. En effet, Célestin Bedzigui encourage la transhumance politique des conseillers municipaux. «A cet effet, nous accueillons pour les investitures les candidatures de tous les- citoyens jouissant de tous leurs droits civiques et ne tombant pas sous le coup des conditions d’inéligibilité prévues par les lois en vigueur».

Outre la condition liée à l’éligibilité, le président du Pal fait également valoir l’aspect démission de la précédente formation politique. «Peuvent notamment solliciter l’investiture du~Pal les élus locaux libérés de manière formelle de leur adhésion à toute autre formation politique».

Pal-Rdpc
Pour plaider sa cause, l’homme politique n;hésite pas à tacler son allié de la présidentielle de 2018, en s’attaquant au système’’en place. «Nous avons la volonté de convaincre les élus locaux qui constituent le Corps électoral de la nécessité d’un changement d’esprit et de figures qui ont pris en otage la représentation des populations, sans résultat depuis des décennies et qui à l’occasion des élections régionales voudraient élargir leur champ d’influence stérile.



Pour les contrecarrer, nous entendons insuffler une pensée dynamique et novatrice pour arrêter la déliquescence de notre système de rcpiésentation des populations». Le premier adjoint au maire de la localité de Monatéié daps la Lékié indique en outre que les- conseils régionaux se posent comme des cadeaux politiques. «Nous devons mettre toute nos énergies pour barrer la route à ceux-là qui veulent faire du Conseil régional le réceptacle des rétributions politiques indue à des individus n’ayant jamais manifesté le moindre intérêt pour les populations et de ce fait incapables de soutenir sur le tard leurs revendications. Nous aurons deux mois pour rappeler au corps électoral leur responsabilité citoyenne et morale envers les populations qui les ont choisis en premier ressort et les libérer des manœuvres d’intimidation et d’exploitation politique dont ils sont victimes ».


Cet appel à candidature vise ainsi à remporter les 9 sièges de conseillers municipaux prévus par la répartition réalisée par le président de la République dans le département de la Lékié. En rappel, le Parti de l’Alliance libérale a obtenu au cours des élections municipales du 9 février dernier 40,74%, soit 5 sièges au conseil municipal de Monatélé. Le reste des sièges est occupé par le Front démocratique camerounais (Fdc) de Denis Emilien Atangana (1 siège) et le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) qui en a 19. En 2018, au cours de la présidentielle, le Pal avait accordé son vote au leader du Rdpc., Paul Biya.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter