Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 14Article 562202

General News of Monday, 14 December 2020

Source: camer

Elections: le SDF menace

Pour le député Jean Michel Nintcheu, les candidats du parti de la balance ont fait l’objet des actes d’intimidations, d’enlèvements et d’attaque. Une réponse proportionnelle à ce qui s’est passé se prépare.

Le Social democratic front (Sdf) n’a pas encore oublié le double scrutin municipal et législatif du 9 février 2020. Cette question était au centre de la réunion du National exécutive committee (NEC) du parti de la balance le samedi 12 décembre au siège de cette formation politique à Olezoa-Yaoundé. Ces assises étaient présidées par le Chairman Ni John Fru Ndi. Il en ressort de cette réunion que « le régime de Yaoundé a organisé une mascarade dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Nous avons relevé tous les actes d’intimidation, des anomalies qu’il y a eu sur le terrain, les enlèvements, les attaques dont nos candidats ont fait l’objet.

Nous avons décidé de préparer une réponse proportionnelle à ce qui s’est passé », a confié Jean Michel Nintcheu. Cette réunion du Nec résonnait comme une rentrée politique. Avec la longue absence du Chairman pour des raisons de santé, il était question de remobiliser les troupes et d’évaluer les performances du parti lors des dernières élections.



« Nous avons débattons en long et en large sur les dernières élections et la position du parti et sur les incompréhensions relevées ci et là. Je pense qu’on ressort satisfait. Le but n’était pas d’avoir des résolutions fortes ou des décisions sur l’avenir. C’était vraiment pour faire une sorte de rentrée politique et de démarrer dès à présent. Je pense que les troupes sont assez remotivées aujourd’hui », souligne Joshua Osih, le 1er vice-président du parti.

La prochaine réunion du Nec, qui se tiendra en février 2021, s’annonce bouillonnante. Le parti annonce des décisions fortes. C’est à l’issue de ce rendez-vous politique qu’on en saura un peu plus sur la nouvelle orientation du parti. Ces dernières années n’ont pas été réjouissantes pour le Sdf. Le parti avait d’ailleurs boycotté l’élection régionale. Il compte se refaire une santé tout en restant sur son approche de gouvernance.

« Le Social democratic front (Sdf) a parlé du fédéralisme comme système de gouvernance. Mais, le gouvernement est venu avec la décentralisation », a conclu le Chairman.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter