Vous-êtes ici: AccueilActualités2020 07 21Article 529123

Actualités of Tuesday, 21 July 2020

Source: 237actu.com

Elections: la réponse salée de Cabral Libii à Maurice Kamto

Cabral Libii est le leader du PCRN Cabral Libii est le leader du PCRN

Cabral Libii dit vouloir capitaliser sur toutes erreurs du MRC pour avancer.

Maurice Kamto a dit dans une déclaration fleuve, qu’il est opposé à l'organisation de nouvelles élections populaires au Cameroun, tant qu’une réforme consensuelle du système électoral n’est pas faite. Dans la foulée, l’opposant d’un ton ferme, a invité le peuple à se tenir prêt, à répliquer de façon énergique contre toute organisation des élections sans ces préalables. « Trop c’est trop! Si comme à son habitude, ce régime choisit la confrontation et convoque le corps électoral, même pour les élections régionales, sans avoir, au préalable crée les conditions du retour à la paix dans le NOSO et procédé à une reforme consensuelle et effective du système électoral, il aura la réplique du peuple. Je demande au peuple camerounais de rester mobilisé, vigilant, et surtout se tenir prêt », a déclaré Maurice Kamto.

Une position qui n’est pas partagée par certains acteurs du landerneau politique camerounais comme Cabral Libii. Sur le plateau de STV dimanche passé, le député à l’Assemblée Nationale s’est prononcé sur cette question « Ce qui est important pour nous, c'est de capitaliser sur les erreurs de nos concurrents pour aller de victoires en victoires… chaque fois qu'il y aura élection, nous irons… »,a-t-il reagi.

Rappelons que débat sur la réforme du code électoral est de nouveau sur la table. Au sein de l’opposition, le PCRN de Cabral Libii et le MRC de Maurice Kamto s’affrontent.

Voici un tweet de Maurice Kamto qui a fait réagir Cabral Libii «?Nous n’accepterons pas (…) de nouvelles élections populaires sans une réforme consensuelle du système électoral. Seul le peuple camerounais devra choisir ses dirigeants légitimes, dans la liberté et la transparence démocratique?». Pour marquer son désaccord, le député va écrire «?J’insiste?! Le code électoral n’est pas la panacée ».

Le parlementaire expliquait que la révision du système électoral occupe une place «?accessoire?» dans la quête à l’alternance. Selon lui, la véritable clé reste la participation du peuple .«?L’implication active, palpable et la participation citoyenne effective, réelle, sont fondamentales et primordiales pour le contrôle de l’alternance dans notre pays. Je suis parfaitement attentif aux approches de bonne ou de mauvaise foi qui, elles, privilégient la modification du code électoral dans notre système démocratique?», ajoutait l’hon Cabral Libii.

Rejoignez notre newsletter!