Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 29Article 508825

General News of Wednesday, 29 April 2020

Source: www.camerounweb.com

Elections, crimes rituels: retour sur la visite douteuse du Grand Maître en 2018

La visite du Grand Maître de l'Ordre Souverain de Malte au Cameroun avant l'élection présidentielle de 2018 a suscité un tollé dans l'opinion camerounaise. Au delà d'une simple visite officielle, des opposants notamment le SDF et des activistes ont plutôt vu une occasion pour Paul Biya de se doper spirituellement par des pratiques occultes. Des accidents, il y a en avait presque tous les jours au Cameroun, des corps découverts ici et là, d'après des langues indiscrètes. Ce qui justifie la présence de Fra’ Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto à Yaoundé. Retour sur une affaire qui a fait grand bruit en juillet 2018. Rappelons aussi que le Grand Maître est décédé ce 28 avril 2020 des suites d'une maladie incurable.

L'intégralité du texte sur la visite douteuse du Grand Maître au Cameroun

Le Social démocratique front a dénoncé l’arrivée de hauts responsables de loges exotériques dans le pays alors que se prépare l’élection du chef de l’Etat.

Le grand maitre de l’Ordre souverain de Malte, Fra’ Giacomo Dalla Torre Del Tempio Di Sanguinetto,a quitté le Cameroun après quatre jours de visite officielle. Il a directement été succédé par son homologue de l’ancien et mystique Ordre la Rose-croix, Serge Toussaint. Celui-ci est arrivé hier et devrait séjourner en terre camerounaise jusqu’au 23 juillet.

Le Social démocratic front (Sdf) voit dans ces visites successives le signe que « des affaires compliquées » se trament au sommet de l’Etat. « Une certaine opinion y voit un possible envoûtement et endormissement d’un peuple qui perd chaque jour ses repères sans en connaitre les origines« , a déclaré le principal parti de l’opposition camerounaise dans un communiqué rendu public jeudi.

Le texte du Sdf vient remettre à l’ordre du jour une croyance populaire qui veut que des pratiques mystiques soient plus intenses dans la capitale à l’approche d’élections. Selon les partisans de cette pensée, les sacrifices humains et les crimes rituels sont récurrents pour optimiser les chances d’un candidat d’accéder à la fonction désirée.

Cette croyance met surtout l’accent sur le fait que les candidats aux élections qui recourent à des pouvoirs spirituels parviennent à réduire l’esprit de discernement des populations qui ont, de ce fait, un jugement amoindri et donc une moindre capacité à s’interroger sur des questions importantes.

Le Social démocratique front appellent les pouvoirs publics à expliquer le rôle de ces loges exotériques au Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter