Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 07Article 540007

General News of Monday, 7 September 2020

Source: Actu Cameroun

Elections Régionales dans le grand Sud: des pontes à la manoeuvre

Nombre de notables du même coin, affûtent leurs armes dans les régions Centre, Sud et Est.

Le ton a été donné par le président national du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn), Cabrai Libii qui donne les consignes à ses militants dans l’optique de participer aux élections régionales dont la date est attendue. Cabrai Libii, dans une circulaire qui fait le tour de la toile camerounaise, donne davantage de directives à ses militants.

Le président du Pcrn informe que toutes les opérations et activités relatives à la participation de cette formation politique aux régionales vont être supervisées sur l’étendue du territoire par une commission nationale de coordination des régionales. Ce, à la suite du président de la République, Paul Biya qui a rendu public le décret fixant le nombre de conseillers régionaux par département et par catégorie.

Dans le texte, il est clair que la répartition qui a tenu compte du facteur politique, de la population et de la superficie de chaque département, affecte dans certains cas, un conseiller à chaque arrondissement. Deux dans d’autres (l’Est par exemple), en fonction du nombre de circonscriptions administratives. D’où la réaction des partis politiques qui mobilisent les troupes pour une participation effective à ce scrutin dont le profil des candidats est dressé et les électeurs connus.

Dans le Centre, Sud et Est, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) prendra donc le départ. Le parti au pouvoir dans son vivier électoral gère en totalité 132 communes. Il devrait donc sans partage avoir l’ensemble des délégués du Sud et de l’Est.

Prétendant

Dans le Centre, le parti au pouvoir pourrait avoir une écrasante victoire atténuée par les délégués du Nyong-et- Kelle dont cinq communes sont entièrement contrôlées par le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn). Il s’agit visiblement du seul adversaire que le Rdpc devrait rencontrer sur son chemin au cours de la compétition électorale en perspective.

Ceci veut dire que le jeu sera essentiellement animé dans les rangs de la formation au pouvoir où certains noms se dévoilent déjà. Ainsi dans le département du Mfoundi, l’on | parle principalement du trésorier national du parti et ancien [ délégué du gouvernement, Gilbert Tsimi Evouna. Non seulement prétendant parmi les I sept délégués du département.

Mais aussi à la tête du Conseil régional. Avec lui dans le même arrondissement de Yaoundé7, Jean Simon Ongola. Ce qui aux yeux de certains est improbable au regard des sept sièges accordés au département qui compte sept arrondissements à raison d’un délégué par arrondissement. D’autres fils du Mfoundi sont pressentis: André Marna Fouda, Otele Manda, Assiga Ahanda, Emile Andze, Ignace Atangana, Mme veuve Onambele Zibi, Mme Okeng, etc.

De l’avis des observateurs avertis, contrairement aux autres scrutins, les régionales seront la grande occasion des réseaux et lobbying au sein du Rdpc. La tendance déjà observée dans le Mfoundi se lit dans les autres départements où les membres du même clan et les élites des différents arrondissements risquent de se marcher sur les pieds.

Ainsi dans la Lékié, on cite sans ordre: Pierre Eloundou Mani, Jules Marcellin Njaga, Louis Marie, Essama, Marcel Mbono, Louis Marie Mbassi, Faustin Mvogô, Félix Koa, Cy-riaque Eteme Ndjomo, Ananga Messina, Alexis Etoga, Gabriel Essoa Eloa, Casimir Ndjodo, François Fouda, Maximin Noah Fouda, Ayissi Mbili, sa Majesté Tsala Ndjomo Guy, Ntede Ndjomo Michel, Dr Zambo Bertholot, etc. Ici également, des sources font état des démarches des différents prétendants dans les couloirs de la direction du parti où chacun active ses relations. Les mêmes démarches sont entreprises à l’Est où les «frères» jouant à cache-cache, pour le moment, ne manquent pas d’ambition.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter