Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 22Article 486493

General News of Wednesday, 22 January 2020

Source: http://cm.afri-pulse.net/

Elections 2020: les pro-Kamto préparent un plan bien ficelé

Le Ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji, lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 13 janvier 2020, avait mis en garde des militants du MRC qui ont décidé de boycotter la convocation de l’électorat camerounais prévu pour le 9 février 2020.

En effet, il leur promettait de faire intervenir les forces de l’ordre si jamais ils essayaient d’entraver à la bonne tenue des élections.
Une bravade qui n’a pas laissé de marbres les activistes du MRC, qui ont réagi pour recadrer le cacique du régime d’Etoudi.

Le Ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji s’est adressé aux opposants qui se sont montrés réfractaires à la tenue des élections législatives et municipales au Cameroun en 2020.
A l’adresse de ces activistes qui font la propagande du boycott du double scrutin alors que la crise anglophone décime le peuple du NOSO, le Minat avait déclaré que le gouvernement réservait de terribles sanctions aux perturbateurs.

‘’ Ils sont libres de participer ou de ne pas participer à une élection. Par contre, ce qui est inacceptable et intolérable, c’est de dire par exemple que « je n’irai pas aux élections et je ferai tout pour empêcher les autres Camerounais d’exercer leur droit de vote le jour de scrutin(…)
Les muscles de l’Etat se mettront en branle et toute velléité de désordre venant de quiconque, indépendamment de son statut social, sera traitée avec fermeté et conformément aux lois de la République’’ indiquait-il.

Cependant, ces menaces ne semblent pas avoir eu l’effet escompté au niveau des militants du MRC.
En effet, ces derniers soutiennent que le fait d’appeler au boycott, est un droit citoyen dont ils ne comptent pas se priver.

D’après Fidèle Djoumbissie, avocat au barreau du Cameroun et cadre du MRC, le parti de Maurice Kamto veut juste jouer son rôle qui est celui d’éveiller les populations du Cameroun notamment en ce qui concerne le code électoral et sur la situation sécuritaire dans les régions en crises.
‘’ Nous sommes dans le droit de faire la campagne pour le boycott parce que ça fait partie de l’activité politique d’un parti ‘’ déclare le pro-kamto.
Pour ce juriste, une abstention des Camerounais va donner un signal au régime en place, que le système électoral est déficitaire qu’il ne fonctionne pas normalement et que l’on devrait le revoir pour permettre au Camerounais de participer à l’activité politique du pays.

Toutefois, il rassure le gouvernement de Yaoundé sur un point : il n’y aura aucune manifestation ou mouvement de protestation le jour du vote.
‘’ Que ce soit clair nous n’empêcherons personne à aller voter ce jour. Les Camerounais seront libres de nous suivre ou bien de suivre le gouvernement et aller voter ‘’ a-t-il tenu à préciser.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter