Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 29Article 488143

General News of Wednesday, 29 January 2020

Source: Actu Cameroun

Elections 2020: les candidats évitent le Nord-Ouest

Au plan sécuritaire, les nouvelles ne rassurent pas.

Dans son édition parue en kiosque ce 29 janvier 2020, notre confrère Le Jour rapporte que les campagnes électorales en vue des législatives et des municipales, ne font pas courir même les candidats. De nombreux candidats ne sont pas actuellement dans leurs régions d’origine à savoir le Nord-Ouest et le Sud-Ouest (Noso). La campagne électorale ayant été lancée le samedi 25 janvier 2020, cependant dans les sièges des partis politiques en lice pour le double scrutin, c’est pas l’affluence des jours d’élection encore moins des campagnes. Dans certains, il est clair que les sièges ont été désertés depuis fort longtemps. Ni John Fru Ndi par exemple, observe notre confrère, gère ses affaires depuis la capitale Yaoundé.

La cause de la situation sus décrite est le contexte sécuritaire qui prévaut actuellement dans les régions anglophones. «Dans la journée du lundi, on faisait écho d’une violente altercation entre des miliciens séparatistes et les forces gouvernementales à Kikaikom, un village du Bui, qui a fait 13 morts chez les assaillants et des dégâts humains et matériels chez les forces de défense. Ce qui n’est pas un cas isolé. D’importantes quantités d’armes et des munitions ont été saisies chez ces gens, qui ont décidé de faire du Nord-Ouest et du Sud-Ouest des régions fantômes, pendant toute la durée de la campagne électorale», rapporte notre confrère.


Rappelons que les séparatistes ont décidé de perturber les élections législatives et municipales. Ils ont d’ailleurs annoncé depuis le mois de décembre 2019, la tenue d’une opération Lock down. Elle doit s’étendre du 7 au 12 février prochain. Ils ont également menacé les populations et toute personne qui se rendrait aux urnes le 9 février 2020. Ce qui fait qu’aujourd’hui, les populations ont peur. Les sécessionnistes ont poussé des candidats au double scrutin, surtout ceux du Social democratic front à se retirer de la course.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter