Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 28Article 610570

Actualités of Wednesday, 28 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Edea : une dame accuse un gendarme d'escroquerie

Un gendarme (image d'illustration) Un gendarme (image d'illustration)

•Le gendarme aurait escroqué 70000 FCFA à la dame.

•Toute les tentatives de la dame pour récupérer son argent se seraient soldées par des échecs.

•Elle porte l'affaire à la rédaction de CamerounWeb, afin de dénoncer ce gendarme.


Les faits sont rapportés dans un texte parvenu à la rédaction de www.camerounweb.com par une certaine Ngo Pondi Pulchérie Nadège, contractuelle sortie de l'Enieg depuis 2010 et en attente d'intégration.

Selon cette dernière, le gendarme Akono Mballa François Xavier, exerçant dans la ville d'Édéa lui aurait arnaqué la somme de 70 000 FCFA dans la même ville. Même si dans son récit la "victime" ne donne pas les détails sur ce qui s'est passé pour qu'elle traite une affaire de ce montant avec l'homme en tenue, elle souligne que cet argent était destiné à faire un petit commerce afin d'amortir ne serait-ce que le transport du premier trimestre de la rentrée scolaire à venir.

Dans son témoignage ci-joint que nous vous suggérons de lire, elle ajoute que le gendarme lui a fait savoir que ça sera peine perdue pour elle si elle dépose une plainte parce que ce sont ses amis qui vont s'en charger.

«Je me nomme Ngo Pondi Pulchérie Nadège J'ai un problème, et je souhaite avoir votre aide. Il s'agit d'un gendarme ici à Édea, le nommé Akono Mballa François Xavier. Celui-ci ne veut pas me remettre mes sommes (70 mille) et il m'a aussi prévenu que ce n’est pas la peine de porter plainte car, ce sont ces collègues qui vont gérer l'affaire. Cet argent était destiné à m'acheter la marchandise pour préparer ma rentrée vu que je ne suis pas encore contractuelle. Depuis 2010 sortie de l'Enieg, je fais du petit commerce pour pouvoir amortir au moins le transport du premier trimestre. Peut-être votre implication, ne serait-ce qu'un coup de fil saurait changer les choses en ma faveur… Je ne souhaite pas lui causer des problèmes. Je veux seulement mon argent.»

Rejoignez notre newsletter!