Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 25Article 523003

General News of Thursday, 25 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Echos du tribunal : pas de chance pour Ernest Obama


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Selon les informations qui parviennent à la rédaction de CamerounWeb, tout y est pour que Ernest Obama soit déféré à la prison centrale de Yaoundé dans les prochaines heures. Une équipe de Vision 4 est actuellement présente au parquet pour enregistrer ces moments difficiles de l’ancien directeur général de Vision 4 tombé en disgrâce. Tous attendent la décision du procureur de la République mais les chances qu’elle soit favorable à Obama sont nulles.
Selon nos sources, les récentes tentatives de négociation organisées par les parents des deux parties ont envenimé la situation. Amougou Belinga ne comprend pas la mobilisation des Camerounais autour du jeune journaliste qui l’aurait trahi. Le PDG du groupe Anecdote croit désormais que son village complote contre lui.

Amougou Belinga ne décolère pas

Dans ce qu’il convient désormais d’appeler « l’affaire Ernest Obama », les épisodes ne cessent de se succéder. Après la spectaculaire arrestation de l’ancien directeur de Vision 4 suite à des accusations de « haute trahison et de détournement de fonds », une nouvelle vague d’arrestation pourrait bientôt ébranler le groupe dirigé par Jean Pierre Amougou Belinga.

« L’affaire Ernest Obama » est loin, très loin de se fermer aussi vite. En effet, malgré l’arrestation et l’exploitation du journaliste pour des accusations de « haute trahison et de détournement de fonds », de nouvelles personnes pourraient être également interpellées. C’est ce qui filtre du moins de la sortie de monsieur Essama, conseiller technique numéro 3 de Jean Pierre Amougou Belinga sur les ondes de Satellite FM.

En introduction de son propos, le conseiller a d’abord noté l’état de santé fragile de l’homme d’affaire après les récents épisodes, et son « désir d’en finir avec l’impunité ». Ainsi, monsieur Essama note que « Jean Pierre Amougou Belinga regrette d’avoir limogé Nadine Patricia Mengue » qui est dit il » une victime de monsieur Obama ». Aussi, pour se déconnecter un peu, l’homme d’affaire se serait retiré dans son village pour recevoir des soins.


Concernant la suite de l’affaire, monsieur Essama annonce que d’autres têtes pourraient tomber dans les prochains jours. « Monsieur Obama est actuellement en exploitation. Il doit livrer tous ses complices de l’intérieur. Le président directeur général Amougou Belinga y tient » précise t-il.

Il donne également plus de précisions sur les dossiers qui incriminent Ernest Obama, notamment « l’installation du studio télé de Douala et de Vision 4 en Centrafrique ». Le journaliste est également accusé de « surfacturation », en attendant les résultats d’un audit interne qui pourrait s’avérer décisif.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter