Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 15Article 527470

General News of Wednesday, 15 July 2020

Source: coupsfrancs.com

Echec scolaire: Brenda Biya sur les traces de son grand frère Franck


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Après l’abandon des études de Franck Biya aux États-Unis en 1990, le président Paul Biya a décidé de faire revenir ses deux enfants Junior Biya et Anasthasie Brenda Biya en difficulté à l’étranger au bercail. Ils ont été inscrits à l’ENAM à Yaoundé. On les voyait donc dans la carrière de la magistrature. Échec.

Désertant souvent l’école, Junior Biya a clairement indiqué à son père qu’il préférait la carrière de DJ dans les boîtes de nuits. Brenda Biya, de son côté, après avoir déclaré dans ses multiples sorties scandaleuses qu’elle ne volait pas les milliards, a révélé qu’elle allait faire dans la vente des accessoires féminins, dont les mèches. Son rêve est donc réalisé.

La fille du président de la République du Cameroun Brenda Biya, vient dont de faire son entrée dans le monde de l’entreprenariat. Sa boutique a vu le jour le samedi 11 juillet 2020. Brenda Biya, la fille du président de la République camerounais dont l’état de santé est aussi inquiétant que celui de son père et de sa mère, vient de se lancer dans le monde des affaires.

Samedi 11 juillet 2020, sa boutique d’extension de cheveux, a ouvert les portes aux Etats-Unis. Le nom de la boutique est « breeculture ». Elle est logée du côté de Berverly Hills, l’une des grandes villes des Etats-Unis. Ici, on trouve des produits cosmétiques, des produits d’entretien de cheveux, des lacewigs, des greffes 100% naturels.

À l’ouverture de cette boutique, la fille du président était représentée par Baldini Fonkou, promoteur de la marque Hair Queen LA et propriétaire de plusieurs boutiques à Los Angeles. « Thanks God et à tous ceux qui m’ont toujours soutenu. Mon bébé a vu le jour #breeculture #LosAngeles », a écrit celle-ci sur son compte twitter.

Partie en catastrophe des États-Unis, elle ne pouvait pas y être physiquement, non seulement pour des raisons de santé, mais aussi au risque de faire rattraper par des poursuites judiciaires pendantes.

La fille de Paul Biya matérialise ainsi sa volonté de faire dans les affaires comme sa mère qui a également ouvert une boutique d’ameublement à Yaoundé, mais qui ne semble toujours pas décoller.

On se souvient qu’en avril 2020, Brenda Biya avait annoncé sur son compte Facebook, sa volonté de faire les affaires. Dans la foulée, elle parlait de la création de sa structure dénommée «Bree Culture Inc Shopping». Une entreprise spécialisée dans la vente des perruques et des salons artisanaux. On croyait alors à une blague lorsqu’on sait que le secteur est déjà saturé par la concurrence. N’en parlons pas aux États-Unis !

Brenda Biya avait également expliqué que son entreprise fera dans du social. Avec quels bénéfices ? Peut-elle survivre déjà avec la vente des perruques lorsqu’on connaît son train de vie? Son père Paul Biya lui-même a-t-il réussi avec la vente des ananas récoltés dans son champ? Et Sud Cameroun Hévéa?

Dans la famille présidentielle, on peut dire que même Franck Emmanuel Biya a échoué avec le business. Sa seule entreprise connue, Ingénierie forestière, qui se distinguait par des camions grumiers de couleur blanche et que dirigeait son ami Christian Mataga, a mis la clé sous la porte en 2004. S’il n’utilisait pas d’autres réseaux et prête-noms, il y a longtemps qu’il serait tombé en ruine.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter