Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 24Article 615229

Actualités of Tuesday, 24 August 2021

Source: www.camerounweb.com

EXCLUSIF : voici les dernières confidences de Penda Ekoka avant sa mort

Voici les dernières confidences de Penda Ekoka avant sa mort Voici les dernières confidences de Penda Ekoka avant sa mort

• Penda Ekoka est mort le 08 août au Canada

• Il était très en colère avant sa mort

• un proche du président du Mouvement ACT AGIR raconte les derniers instants de CPE


Les langues se délient à quelques jours des obsèques de Christian Penda Ekoka décédé au Canada le 08 août 2021. L’ancien journaliste du Messager résidant au Canada, Jean-Marc Soboth relate les derniers instants de président du Mouvement ACT-AGIR avec qui, il s’entretenait au téléphone.

Christian Penda Ekoka est mort en colère. Il n’a pas su digérer les attaques des cyberactivistes de Maurice Kamto et le silence de ce dernier. CPE est convaincu que Maurice Kamto avait laissé faire. Jusqu’à sa mort, il n’a pas compris l’attitude de Maurice Kamto.

« La première réaction de son plus proche collaborateur à mon adresse m’a interpellé. Il me dit : « Il est mort en étant très amer contre Maurice Kamto ! » Surpris par la précision, je demande pourquoi. « Il n’a jamais digéré jusqu’à sa mort qu’il ait laissé les gens l’insulter sans rien dire… », révèle le journaliste.

Et pourtant quelques mois plus tôt, Penda Ekoka rassurait Jean-Marc Soboth des bonnes intentions de Kamto pour le pays. Il avait complètement confiance en l’homme pour qui, il a abandonné son prestigieux poste de conseiller de Paul Biya.

« J’avais longuement discuté au téléphone avec Penda Ekoka longtemps avant la crise. Il ne faisait que répéter in fine une phrase qui désarçonnait un peu : « Kamto est une chance pour ce pays ! » Là encore, il fallait le comprendre. Penda Ekoka avait le génie conceptuel inné — raison pour laquelle il démissionne de la fonction publique avant l’âge de 40 ans.

Or, dans un pays où les diplômés de l’ENAM sont les princes, le génie d’un Penda Ekoka ne sert qu’à faire sourire des directeurs milliardaires de l’administration. Kamto était la seule occasion de mettre en œuvre enfin ce génie dans le cadre d’un projet de société. Et on a vu, face à ce tandem du tonnerre, la gêne extraordinaire des Owona Nguini et consorts lors de la présidentielle d’octobre 2018 », rappelle le journal.

C’est certainement cette colère que Penda Ekoka n’a pas su digérer avant sa mort qui pousse sa famille à demander humblement à Maurice Kamto et ses amis de ne pas participer aux obsèques du président du Mouvement ACT -AGIR.
« Prenant acte de cette situation, le mouvement ACT-AGIR, en parfaite solidarité avec la famille de notre regretté Président, prie les auteurs et acteurs de cette cabale abjecte, au nom de la décence, de la dignité et surtout du respect de la mémoire de lustre disparu, de s'abstenir de toute participation aux différentes cérémonies organisées à l'occasion de cette grande perte », avait indiqué le vice-président du mouvement AGIR ACT dans un communiqué.

Rejoignez notre newsletter!