Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 17Article 613957

Actualités of Tuesday, 17 August 2021

Source: Le Quotidien N° 659

EAMAU : le Cameroun classé meilleur élève

Le Cameroun classé meilleur élève par l'EAMAU Le Cameroun classé meilleur élève par l'EAMAU

Cité comme référence dans la sous-région, le Cameroun vient d’être remercié pour son implication exemplaire dans la bonne marche de l’Ecole Africaine des Métiers d’Architecture et d’Urbanisme, institution inter-étatique. C’était le 13 août 2021 à Yaoundé.

Hôtel de ville de Yaoundé, double cérémonie solennelle de publication des résultats de l’édition 2021 du concours d’entrée en première année, et de remise des diplômes pour les promotions de 2017 à 2020, de l’Ecole Africaine des Métiers d’Architecture et d’Urbanisme (EAMAU). De vive voix, le Pr MAÏGA Alkassoum, Président du Conseil d’Administration de l’EAMAU, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation de la République du Burkina-Faso, félicite le Cameroun, et remercie le Chef de l’État S.E. Paul BIYA, pour les efforts consentis par son pays dans le cadre du paiement des arriérés des contributions de solidarité et des frais de scolarité des étudiants camerounais de l’EAMAU.

Le Cameroun est un modèle dans la sous-région, laisse-t-il entendre. La cérémonie était placée sous la co-présidence de Célestine Ketcha Courtès, Ministre camerounais de l’Habitat et du Développement Urbain, et du Pr. MAÏGA Alkassoum, Président du Conseil d’Administration de l’EAMAU, et Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation de la République du Burkina-Faso. A l’occasion, l’opinion publique nationale a été édifiée sur les procédures d’organisation du concours d’entrée à la prestigieuse École EAMAU et donc, sur la Gouvernance et la transparence du processus de sélection des candidats.

Selon le PCA et le directeur de l’EAMAU, le processus de sélection n’offre aucune possibilité de manipulation des résultats au Cameroun. Les éclairages du Président du Conseil d’Administration de l’EAMAU et de la délégation qui l’accompagnait, ont permis de comprendre dans quelles conditions sont effectuées les corrections et les délibérations dudit concours. La cérémonie de proclamation des résultats de l’EAMAU, et de remise des diplômes s’est tenue en présence du Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Joseph LE, et de plusieurs représentants des Administrations Publiques invitées, et des Ordres Professionnels des architectes et urbanistes. <> , a déclaré le Pr MAÏGA Alkassoum, dans son discours de circonstance. Selon le chef de délégation des missionnaires de l’EAMAU, le Cameroun a su poser des actes qui légitiment cette mission, et le déplacement des responsables de cette illustre École, parmi lesquels son Directeur.

D’un tout autre apport auront été les éclairages donnés par les missionnaires sur l’organisation des concours et le processus de correction jusqu’aux résultats. Pour les résultats du 43ème concours, le Directeur Général de L’EAMAU, le Malien Dr MOUSSA DEMBELE, a solennellement présenté le courrier scellé au public, avant d’autoriser l’ouverture par une jeune fille, choisie au hasard dans la salle afin de procéder à l’inspection du colis, l’ouverture du pli et sa transmission au Directeur Général qui a procédé à la lecture des résultats de ce concours. Celui-ci s’est déroulé les 18 et 19 mai 2021 au Centre unique de Yaoundé avec 432 candidats.

Au sujet de ce concours, le Ministre Célestine Ketcha Courtès a précisé que <
<< La procédure d’organisation de ce concours est élaborée et conduite par l’EAMAU, elle est la même pour l’ensemble des pays membres. Les épreuves écrites s’y déroulent de façon simultanée et les corrections sont effectuées après codification des feuilles exclusivement et en toute autonomie à l’EAMAU à Lomé au TOGO>> a déclaré le PCA à la presse.

Dans la phase consacrée à la remise solennelle des diplômes aux lauréats des promotions 2017, 2018, 2019 et 2020, les personnalités présentes ont procédé à la remise de 102 diplômes de l’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme aux jeunes concernés, offrant ainsi au Cameroun des professionnels bien formés et hautement qualifiés en matière d’architecture, de gestion urbaine et d’urbanisme.

Selon le MINHDU, << notre Pays a besoin de ces professionnels hautement qualifiés pour aménager et transformer de façon durable nos espaces bâtis, dans le contexte actuel de mise en œuvre effective de la Décentralisation, marquée par la promotion du développement local intégré et surtout l’élaboration et la mise en œuvre des programmes concourant à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD), si chers à notre Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA.>>

En félicitant les lauréats à la 43ème édition du concours d’entrée à l’EAMAU ainsi que les 102 lauréats ayant reçu leurs parchemins, le Ministre camerounais en Charge de l’habitat a invité l’assistance à saluer l’effort du Chef de l’État qui permet à la jeunesse de s’inscrire activement dans le développement durable en cours dans notre pays. Les Maires ont été invités à recruter ces jeunes diplômés qui peuvent, par ailleurs tirer leur épingle du jeu dans l’auto-emploi par la création des cabinets d’Etudes. Elle a fait le plaidoyer auprès du Minfopra présent à la cérémonie pour la contractualisation de ces jeunes dont son Ministère a tant besoin.

L’EAMAU est une École inter États, créée depuis 1975 et basée à Lomé au Togo. Le Cameroun est l’un des membres fondateurs et le Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain en est le point focal. Le Gouvernement Camerounais, à travers les Ministères de l’Habitat et du Développement Urbain et des Finances, s’acquitte des contributions de solidarité en tant que membre de cette auguste institution, et contribue financièrement à la formation de nos jeunes compatriotes qui y sont admis. A ce jour, près de cent vingt-cinq (125) étudiants camerounais y sont en cours de formation dont 100 pris en charge par le Gouvernement Camerounais.

Rejoignez notre newsletter!