Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 01Article 531505

General News of Saturday, 1 August 2020

Source: newsclic.info

Du nouveau dans l'assassinat de Lydienne Taba, le Sous-préfet accablé


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Après le drame survenu à la résidence du sous préfet de Lokoundje par Kribi, où Lydienne Solange Taba a trouvé la mort, Madame Nkembe Madeleine, cousine et tutrice de la défunte fait de terribles révélations :

« Ils ont tué ma sœur…ils l’ont tué… »
’’Lydienne est rentrée de Douala vendredi, un jour avant sa mort. A 20h, elle a mangé avec ses frères et sœurs, ensuite, elle a fait un selfi, c’était pratiquement sa dernière photo. Elle s’est habillée en pijama et s’est allongée au salon en regardant la télé avec ses frères.

Aux environs de 22h, elle a reçu un coup de fils de son ami, le sous préfet ; à les suivre, ce n’était pas facile. Ils étaient entrain de converser, on savait que c’était une discute ; elle s’est exclamée : « en tout cas, j’arrive là bas ! Tu vas me dire ça en face ; Ebanga, j’arrive là bas ! Tu vas me dire ça en face !».

C’est comme ça qu’elle s’échange, porte une robe et s’en va, en disant à sa petite nièce de ne pas fermer la porte. « Je ne vais pas dormir là bas ; je reviens ». Dit-elle, à la petite. Le matin, je me réveille et demande à la petite si elle est rentrée à la maison dans la nuit, la réponse était négative. Je reste à la maison toute la matinée sans voir Lydienne.

C’est à 13h que le sous préfet de Kribi 1er avec une délégation arrive chez moi, et me demande de les suivre. Je résiste en leur demandant de me donner le motif ; ils me dirent que Lydienne a eu un petit souci ; je me disais que peut-être qu’il y a eu bagarre et qu’elle serait en cellule. J’ai envoyé mon amie pour aller s’enquérir ; c’est alors qu’elle m’appelle au téléphone, me demandant de bien m’habiller et de la retrouver à l’hôpital.

Pensant qu’elle était aux urgences ; à ma grande surprise, c’est plutôt à la morgue qu’on me conduit, (elle fond en larmes) ; (elle se ressaisit), Lydienne sans vie était déjà nettoyée avec une petite culotte.

Elle est morte à quelle heure ? Ils avaient déjà fait tout le travail et déposé le corps à la salle d’attente de la morgue. J’ai posé la question de savoir où était la robe qu’elle portait quand elle a quitté la maison, personne ne m’a répondu. Voilà tout ce que je sais. (Elle fond à nouveau en larme), ils ont tué ma sœur… ils l’ont tué…”

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter