Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 03 23Article 582520

Actualités of Tuesday, 23 March 2021

Source: legal237.info

Du nouveau dans l'affaire Maurice Kamto vs SED, MINAT, DGSN

Me Meli Hyppolite, l’un des conseils de Maurice Kamto réagit à la suite de l’audience des référés tenue le 18 mars dernier devant le Tribunal de première instance de Yaoundé Centre-administre.

Me Meli Hyppolite, l’un des conseils de Maurice Kamto réagit à la suite de l’audience des référés tenue le 18 mars dernier devant le Tribunal de première instance de Yaoundé Centre-administre.

La suite de l’affaire Maurice Kamto, contre le Secrétaire d’Etat à la Défense (Sed), Yves Galax Landry Etoga et compagnie est prévue le 25 mars prochain. Au cours de l’audience tenue en chambre des référés au Tribunal de première instance (Tpi) le 18 mars dernier, le représentant du parquet a pris ses “Réquisitions” dans l’affaire. “En dehors du juge en charge de la procédure, Mr Georges Théophile Timba, le même qui avait le 05 octobre 2020 rejeté pour “défaut d’urgence” la requête aux fins de référé d’heure à heure pour le même objet de la saisine de la juridiction des référés, aucune des parties à l’instance n’ a pris connaissance du contenu desdites Réquisitions”, note Me Meli Hyppolite, pour le collectif d’avocats constitués pour assurer la défense du professeur Maurice Kamto.

Dans le cadre de cette affaire, Maurice Kamto poursuit nombre de personnalités publiques pour voies de faite administratives. Il s’agit du Secrétaire d’État à la défense, Galax Yves Landry Etoga, le ministre de l’Administration territoriale (Minat), Paul Atanga Nji, le délégué général à la Sûreté nationale (Dgsn), Martin Mbarga Nguele.

L’audience du jeudi 25 mars prochain prévoit les observations des parties sur les réquisitions du ministère public.