Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 21Article 597931

xxxxxxxxxxx of Friday, 21 May 2021

Source: camerounweb.com

Droit de l’Homme: Stand Up for Cameroon dénonce de graves violations des droits humains

Le Cameroun a connu des événements violents au mois d’avril

Ces violences ont entraîné des morts et de graves violations des droits humains.

Au moins 27 personnes ont été kidnappées au cours du mois d’avril 2021

La situation des droits de l’Homme au Cameroun reste alarmante. Dans son rapport du mois d’avril, le Groupe de travail de Stand Up For Cameroon (SUFC) sur les droits humains, revient sur les cas de violations des droits de l’homme observés au Cameroun.

« Au cours du mois d’avril 2021, le Cameroun a continué à connaître des tensions et des événements violents ayant entraîné des morts et de graves violations des droits humains. Ces violences et ces violations des droits humains sont le reflet de la persistance de crises sécuritaires et socio- politiques auxquelles font face les Camerounais depuis plusieurs années dans plusieurs régions », lit-on sur le rapport.

Des cas pratiques

Au mois d’Avril donc, on aura enregistré « au moins 65 situations de violence ont été observées dans les principales zones de crise que sont les régions de l’Extrême – Nord, le Sud – Ouest et le Nord – Ouest. Ces situations de violences se répartissent en actions meurtrières (20), en explosions (09), en incendies (04) et en violences n’ayant pas entraîné des décès (20) ». En plus de cela, au moins 45 morts ont été observés dont 19 dans la lutte contre Boko Haram, 27 dans le cadre de la crise dans le Nord – Ouest et le Sud – Ouest. Au moins 27 personnes ont été kidnappées au cours du mois d’avril 2021 ».

Le Groupe de travail de Stand Up For Cameroon (SUFC) sur les droits humains dénonce : « un recours de plus en plus grand à des engins explosifs improvisés de la part des groupes armés non étatiques qui y opèrent dans les zones anglophones Ndlr. Ce mode opératoire est utilisé aussi bien contre les forces armées étatiques que contre certains engins et infrastructures clés ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter