Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 16Article 613897

Actualités Régionales of Monday, 16 August 2021

Source: Le Messager

Drame: un cadre de l’IRAD se suicide devant sa famille

Le drame s’est déroulé à 03h du matin, dimanche 15 août 2021 Le drame s’est déroulé à 03h du matin, dimanche 15 août 2021

Vidal Bodo, ingénieur agronome en service à l’Institut de Recherche Agricole pour le Développement (Irad) de Nkolbisson à Yaoundé, s’est tranché la gorge, les mains et le ventre, sous le regard impuissant de son épouse et ses enfants.

Le drame s’est déroulé à 03h du matin, dimanche 15 août 2021 dans l’arrondissement de Yaoundé 3ème. « Mon mari s’est subitement réveillé dans la nuit. Il est partie à la douche. Quelques minutes après, je suis partie voir pourquoi il mettait autant de temps à la douche. A ma grande surprise, il me dit qu’il médite. Quelques instants après, il est sorti. Il est entré dans la chambre conjugale et a fermé la porte derrière lui. J’ai toqué et finalement, j’ai décidé de faire appel à sa première fille qui vient de réussir son Cep. Elle a demandé à son père d’ouvrir la porte. Quand il ouvre la porte, il a un poignard à la main et menace de nous assassiner si on entre dans la chambre. Pris de peur, j’ai commencé à appeler à l’aide. Aucun voisin n’est sorti, je suis partie en courant au commissariat du 7ème qui est non loin de la maison. A mon retour, il s’était déjà tranché la gorge, les mains et le ventre », relate sa femme, les yeux larmoyants.

Pour sa fille ainée qui vient de réussir son Cep, c’est un véritable choc. Elle a vécu la scène de bout en bout. Quand elle raconte comment son père s’est donné la mort, les pleurs, la tristesse et l’émoi envahissent l’entourage. Les mares de sang au sol dans son salon et sa chambre témoignent encore de la gravité de l’acte. « Vidal Bodo a eu quels problèmes ? Que s’est-il passé », s’interroge ses amis et connaissances. Pour l’instant, personne ne s’est ce qui a conduit Vidal Bodo à commettre ce drame. En attendant qu’une enquête judiciaire soit ouverte, le corps a été déposé dans une morgue de la ville de Yaoundé. Pour l’heure, les habitants de Yaoundé 3, lieu-dit entrée 7ème sont dans l’émoi.

Rejoignez notre newsletter!