Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 23Article 522397

Crime & Punishment of Tuesday, 23 June 2020

Source: actucameroun.com

Drame: le Maire de Ville de Maroua échappe à la mort


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le 20 juin dernier, Dr Sali Baba, s’est retrouvé dans les tenailles des populations de l’arrondissement de Maroua 2ème notamment, celles du quartier Djoundandou alors qu’il venait de lancer l’opération de déguerpissement des commerçants qui occupent illégalement les emprises publiques.

En effet, le Maire de la Ville est descendu sur les lieux avec ses côtés, les gros bras de cette institution qu’il conduit dans le but d’opérer des casses pour déguerpir prioritairement les vendeurs de beignets, de viande de bœuf et de carburant frelaté. Malheureusement, tout a tourné au vinaigre lorsque les propriétaires de ces boutiques ont vu leurs efforts détruits en quelques minutes.

Combat épique

Sur les lieux, des éclats de voix se faire entendre. Rapidement le Maire de Ville est séquestré par les victimes des opérateurs de destruction et de déguerpissement. Sa voiture est concassée et les populations en colère veut en découdre avec l’élu du peuple. Dieu merci, il aura la vie sauve grâce à la bravoure et la vaillance des éléments de la police qui vont l’extirper de la foule. Dr Sali Babani va trouver refuge au Commissaire de sécurité publique du deuxième arrondissement de Maroua. Cependant, la colère de la population ne va pas s’arrêter de si tôt. Les victimes jurant de faire la peau au Maire de Ville.

Appel au calme

Il a fallu la descente musclée sur les lieux de certains leaders politiques de l’opposition, notamment le Maire de Maroua 2e du Front pour le Salut National du Cameroun (FSNC) Abdoulaye Sinele, et du candidat malheureux de l’Alliance Nationale pour la Démocratie et le Progrès (ANDP), Ibrahim Diallo. Au côtés du sous-préfet de Maroua 2ème, ils ont pu mais ô combien difficilement calmer les ardeurs des populations résolument engagées à faire la peau au Maire de Ville, De Sali Babani.

Manque de collaboration

En effet, la colère des populations repose sur le fait qu’elles n’aient pas été associées à cette initiative. Elles disent avoir été surprises par cette opération. D’où leur courroux face à un élu du peuple qui prend des décisions unilatérales. Plus loin encore, d’aucuns accusent le Maire de Ville de régler ses comptes aux populations de la Commune de Maroua 2ème suite à la raclée que l’opposition a infligée au parti au pouvoir aux dernières échéances électorales de février 2020. Pour preuve, le Maire de la Commune d’arrondissement de Maroua 2ème avoue n’avoir été associé ni de près, ni de loin a cette opération de déguerpissement des commerçants dans sa zone de compétence.

En conclusion, les populations appellent le Maire de Ville à travailler de façon concertée avec les populations et l’ensemble des sectorielles afin d’apporter des solutions harmonisées pour l’amélioration des conditions de vie des habitants et le bien être de tous.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter