Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 14Article 596932

General News of Friday, 14 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Dr Modestine révèle le plan d'élimination physique de David Eboutou

Dr David Eboutou Dr David Eboutou

•David Eboutou pourrait être éliminé physiquement par les pro Kamto.

•Ce point de vue de Dr Modestine fait suite à une publication de Boris Bertolt.

•Dans cette publication, B. Bertolt promet un passeport de l'enfer à D. Eboutou.


Dans une publication sur sa page Facebook, l'activiste politique a fait une publication dans laquelle, elle alerte David Eboutou et l'opinion nationale sur un plan d'élimination physique programmée par Boris Bertolt et autres activistes pro Kamto.

Selon Dr Modestine, cette élimination physique est préparée par des activistes proches de Kamto. Il faut dire que ces derniers n'ont pas apprécié la sortie du Dr Eboutou à propos des accusations de détournements qui accablent le président du MRC dans le cadre de l'audite de l'Initiative Survie Cameroun.


'Cher frère, je suis stupéfait de la cabale contre toi en ce moment sur les réseaux sociaux par les mêmes qui hier te célébraient. Les mêmes qui hier ont trainé mon noble nom dans toutes sortes de merdes et salissures, faire des faux documents pour discréditer mes diplômes, faire des faux montages de nudes sur moi pour salir mon honneur et ma dignité sont entrain de t’infliger le même traitement. Même si je n’ai pas bénéficié de ton soutien à cette époque, je ne saurais rester silencieuse face à cette injustice dont tu es victime. Car, mon combat premier à moi c’est de lutter contre toutes formes d’injustices. Je ne saurais donc me taire quand un compatriote est victime des menaces et intimidations…! Aller jusqu’à te promettre un passeport pour l’enfer? Ça signifie quoi exactement? Qu’ils ont déjà mis en place un plan pour te liquider physiquement?', écrit Dr Modestine sur sa page Facebook il y a quelques heures.

Prudence

Prenant l'exemple sur la mort de Paul Eric Kingué, Dr Yonzou a également dans sa publication, demandé à son compatriote de faire très attention à lui.

'Cher frère, je te conseille de rester très vigilant, car on ne saurait prendre ce genre de menace publique avec légèreté… Ce n’est pas la politique que ces gens font, mais, la sorcellerie à ciel ouvert. Paul Éric Kingue de regrettée mémoire en sait quelque chose…!Une bande de chômeurs, de Malo, des hommes de feu et de sac, sans foi ni loi, des vrais résidus de la civilisation moderne ont pris notre pays en otage. Terrorises les nobles gens, les docteurs, les politiciens, les ingénieurs. Tout le monde est sacrifié à l’autel de la tontine sous le regard impuissant du peuple qui regarde médusé ce spectacle funeste d’un autre genre qui se déroule sous nos yeux, en plein 21e siècle. Comment peut-on se permettre de carrément menacer publiquement d’expédier un jeune compatriote en enfer sans que personne ne s’en indigne?
Chers camerounais, mes chers compatriotes, il est temps de collectivement nous unir pour dire stop. Stop à cette cabale contre nos compatriotes, stop aux menaces et intimidations, stop. Cela y va de notre liberté en tant que peuple. Liberté d’avoir son opinion sans être menacé de mort, liberté de s’exprimer librement sans avoir une épée de Damoclès au dessus de nos têtes. Demain sans doute, c’est une vidéo de nude qu’ils monteront cette fois-ci sur moi, qu’importe! Qu’est-ce qui est nouveau sous le soleil? Que peut-on encore dire de moi qu’on ait jamais déjà dit ? Quoi qu’il en soit, je refuse tout simplement de me laisser intimider par un groupe de voyou. Je refuse de voir mes compatriotes pris en otage par un groupe de délinquants qui veulent imposer leurs visions sur tout le monde. Il est temps de collectivement en tant que peuple dire stop à ce groupe de délinquants dangereux', ajoute-t-elle

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter