Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 10Article 533356

General News of Monday, 10 August 2020

Source: www.camerounweb.com

Douloureux témoignage: Nourane Foster raconte les durs moments de sa vie !

La très dynamique députée du Parti Camerounais pour Réconciliation nationale (PCRN), dirigé par l'honorable Cabral Libii, a offert à ses followers sur Facebook le récit de durs moments de sa vie. Elle estmime que ce témoignage peut aider certains Camerounais qui traversent des moments difficiles. LECTURE.

La fille qui frappait à pieds tous les soirs d’Akwa jusqu'à Bonaberi au lieu-dit cimetière non loin de grand hangar.

Cette histoire je la raconte parce que c'est plutôt amusant pour moi aujourd'hui. Mais je me dis ça peut aider quelqu'un.

Nous sommes en 2009 je venais tout juste d'avoir mon Bac A4 arabe au lycée bilingue de Buéa et comme tout élève ordinaire je m'étais inscrite en faculté de droit à l'Université de Douala. Mon père résidait à Buea et n'était pas très d'accord que je vienne à Douala seule parce que je ne connaissais absolument personne. Je n’avais personne chez qui habiter. Je l'ai convaincu du fait que je devais habiter chez une amie à Bonaberi. Il n'était pas d'accord mais j'ai forcé la main et je me suis installée à Bonaberi chez Annie Nlate [Annie aujourd'hui installée aux USA est celle-là qui m'héberge chez eux à Douala pour la première fois, Je profite là pour te dire grandement Merci Annie, t'es vraiment un ange. Loin du corps, proche du cœur Je t'aime très fort. Un coucou à toute la famille Nlate d'ailleurs].

Vous savez quand une famille accepte de vous héberger il ne faut pas trop leur casser les burnes.
J'avais donc décidé de trouver un boulot aux environs de Bonaberi, Akwa ou ange Raphaël. C'est comme ça qu’Adèle et moi nous sommes tombées sur une offre de recherche d'hôtesse pour la promotion de la marque Colgate Palmolive. Ohh Adèle NJOH [Adèle aussi habitait Bonaberi, mais ma tentative de scoater chez eux ne pouvait pas marcher parce que la façon son père te retardait tu savais direct que là c'est chaud il ne peut pas accepter. ADÈLE Je profite pour te dire tu étais et tu restes l'une de mes meilleures amies. Je t'aime très fort.

Comme c'était un recrutement de plusieurs hôtesses à la fois je me suis engagée avec mon amie de Galère Adèle.
Le Job était rémunéré 2000Fcfa /jour (4€/jour).

C'est Adèle qui gardait mon argent à l'époque pour vous dire à quel point on était copines. On s'était donc organisées à prendre SOCATUR les matins à l'aller (150fcfa), on mangeait 500fcfa à midi et on payait également 150fcfa à SOCATUR au retour, on économisait le reste pour nos propres plaisir et sorties entre filles.

Oh tout allait bien jusqu'à ce jour-là ou Adèle me dit "Nourane c'est chaud il nous reste 2.500Fcfa et la fin du mois arrivait dans 7 jours pour la paie". Waouh pour ne pas être virées du boulot nous avions décidé d'aller au travail en Bus SOCATUR mais de rentrer à pieds.

On faisait le trajet Mahima Akwa jusqu'à Cimetière Bonaberi à pieds et dire qu'on finissait le boulot à 18h et parfois 20h donc il fallait traverser le pont du Wourri de fois on arrivait à la maison à 22h pour repartir à 7h00 le lendemain.

À chaque coup de fil de mon père je lui disais oh Papa tout va bien à Douala. Mais en réalité rien n'allait. C'était dur. OH Merci papa de m'avoir permis d'affronter mon destin, ça m'a permis d’être celle que je suis aujourd'hui. Je t'aime papa.

ET AUJOURD'HUI ENCORE TU M'AS APPELÉ COMME TOUJOURS POUR ME DEMANDER SI TOUT ALLAIT BIEN... EH BEH PAPA TOUT VA SUPER BIEN ET CETTE FOIS C'EST POUR DE VRAI. Mon combat désormais est de voir d'autres Nourane dans le pays.

Vous comprenez pourquoi je dis toujours "Vous avez fait un Choix Audacieux aux Élections du 09 Février Dernier"

Pour celles qui veulent je vais publier d'autres parties de ma vie plus tard, genre comment j'ai trouvé mon deuxième boulot, mon troisième boulot, mon quatrième boulot, comment j'ai eu ma première voiture, comment j'ai ma première maison, mon immeuble, comment je suis devenue DÉPUTÉ 2.0, mes études, comment j'ai rencontré mon fiancé, comment on a décidé de se marier etc, Mes enfants, Quelles sont mes ambitions professionnelles et surtout politiques pour les années à venir. Ça me fait plaisir aujourd'hui de la raconter. Ça peut motiver d'autres personnes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter