Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 27Article 615862

Actualités of Friday, 27 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Double vie des étudiantes au Cameroun : immersion au temple de la prostitution

RFI a réalisé un reportage exclusif sur le sujet RFI a réalisé un reportage exclusif sur le sujet

• Plusieurs étudiantes se prostituent au Cameroun

• RFI a réalisé un reportage exclusif sur le sujet

• Les motivations des filles sont multiples et variées


La radio française RFI a réalisé une enquête exclusive sur la prostitution au Cameroun. Le document met en lumière la double vie des étudiantes camerounaises qui vendent leur corps pour subvenir à leurs besoins.
Nous prenons la direction du Cameroun… Là bas, entre 5 000 et 10 000 jeunes filles se font payer contre des prestations sexuelles, selon les organisations non gouvernementales. Oui, on parle bien de prostitution.

Le nombre de jeunes qui se prostituent a fortement augmenté, ces dernières années au Cameroun. Sans pouvoir chiffrer cette tendance, selon les ONG, internet et les réseaux sociaux sont à l’origine de cette hausse.

Le Code pénal camerounais condamne cette pratique à de la prison ferme, mais malgré le caractère dissuasif de la peine encourue, de plus en plus de jeunes tombent dans la prostitution. Ils espèrent être autonomes et indépendants financièrement et semblent se moquer des multiples dangers qu’ils prennent.

Pour mieux comprendre ce phénomène, notre reporter Fabien Essiane a mené l’enquête au Cameroun. Il s’est rendu au cœur des milieux de la jeune prostitution à Yaoundé, mais aussi à Kribi, la ville portuaire au sud du pays.



Bagarre de deux 'prostituées' après un plan à trois avec un client

Une soirée "bien arrosée" vire au drame au petit matin hier, 10 août, au carrefour Ndokoti dans l'arrondissement de Douala III. Deux jeunes dames qui sont dans la prostitution se sont données en spectacle pour des questions d'argent après avoir partagé le même lit avec un client ensemble.
Après avoir servi un client ensemble, elles se sont disputées sur la répartition de la rémunération.

La raison de la bagarre, selon les témoins, serait leur désaccord sur le partage de l'argent remis pa rle client Raison de la dispute, un désaccord sur le partage de l’argent remis par le client. L'une des prostituées trouve qu'elle mérite plus que l'autre. Elle décide de lui donner 1500 F sur les 5000 F. Une décision jugée pas très sage par sa camarade. " On a fait le même travail. Si c’est comme ça, nous tous on perd!", lâche-t-elle. Pendant les disputes, le billet se déchire. Alertée par les riverains, la police débarque. A la vue de la voiture des policiers, les deux dames se sont enfuies laissant au sol le billet déchiré.

Cette affaire a commencé lorsque le client qui s'est rendu au couloir du sexe à Ndokoti, a choisi sa première fille. Ils se sont rendus dans un bar où ils commendent à boire et à manger. Lors de leur moment de détente avant les choses sérieuses, le client demande à la fille qu'il veut deux partenaires. C'est là elle apelle la deuxième fille pour se joindre à eux. Après avoir bien mangé, ils se dirigent vers une auberge. Elles ont demandé 10000f au client. C'est ce billet qui va être la source de leur dispute.

Rejoignez notre newsletter!