Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 06Article 612352

Actualités Criminelles of Friday, 6 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Douala : un homme de 20 ans retrouvé pendu sur la véranda de son domicile

Yannick avait 20 et était mécanicien. Yannick avait 20 et était mécanicien.

Yannick avait 20 et était mécanicien.

Il venait de trouver du travail comme remorqueur dans une mairie d’arrondissement de la ville.

Sa copine a été gardée à vue.

La scène est tragique et suscite beaucoup d’interprétations. Ce d’autant plus qu’aucune enquête n’a pas encore déterminée de quoi le jeune est mort. Ce que l’on sait, c’est qu’il a été retrouvé pendu sur la véranda de la maison familiale mardi dernier. La découverte macabre de la dépouille du jeune de 20 ans, a plongé la concession et le voisinage dans l’émoi. De sources familiales, le jeune homme allait visiblement bien, ne présentait aucun signe de perturbation. Mécanicien de formation, il venait même de trouver du travail comme remorqueur dans une mairie d’arrondissement de la ville, assure un de ses oncles. Une enquête a été ouverte par la police et aux dernières nouvelles, une jeune femme, présentée comme la petite amie du défunt, est en garde à vue au commissariat du 9e arrondissement de Douala. L’exploitation de messages écrits, dans le téléphone de Yannick E. ainsi que dans celui de la jeune fille laisse entrevoir la piste d’un meurtre, maquillé par la suite en suicide.

Un autre drame en 2020

En 2020, un autre drame s’était déjà produit. Le vendredi 18 décembre 2020 dans le troisième arrondissement de la capitale économique du Cameroun. Un homme s’etait donné la mort par pendaison au lieu-dit PK 11. Selon les sources sur place, Foka Laurent Xavier puisqu’il s’agit de lui, conducteur de moto de profession avait été informé par l’amant de sa femme qu’il hébergeait chez lui ses trois enfants. Sur le coup, M. Foka avait piqué une vive colère. C’est ainsi qu’il s’est rendu au domicile de l’amant de sa femme, il avait alors commencé par agresser ses trois enfants à l’aide d’une machette. Les trois enfants qui sont tous des étudiants dans les universités de Douala et de Dschang avaient été conduits de toute urgence à l’hôpital général de Douala.

Rejoignez notre newsletter!