Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 15Article 562376

General News of Tuesday, 15 December 2020

Source: Cameroon Info

Douala: les acteurs du secteur informel appelés à payer leurs impôts

Ils viennent d’être sensibilisés à l’utilité de se mettre en règle avec l’administration fiscale dont l’objectif est d’élargir l’assiette fiscale.

Asseoir une collaboration bénéfique entre acteurs du secteur informel et l’administration fiscale. C’est l’objectif d’une rencontre initiée le 10 décembre dernier par le centre des impôts du Littoral. Plus de 500 commerçants des secteurs de la brocante, boisson, friperie…des différents marchés de Douala ont répondu à l’appel. Ils ont été sensibilisés à l’utilité de formaliser leurs activités et de se mettre en règle avec l’administration fiscale.

«Nous sommes là pour voir ensemble comment pouvoir vous accompagner pour que vous n’ayez plus peur de vous enregistrer et payer vos impôts», a souhaité Jean Marcel Akono. Le directeur du centre des impôts Littoral 1 a rappelé aux commerçants que «ne pas avoir de patente, ou s’acquitter de son devoir de citoyen, vous mets en marge des lois de la République et vous expose à des sanctions pouvant remettre même l’existence de votre activité».

Les acteurs du secteur informel ont ensuite été édifiés aux divers types d’impôts, à leur impact et aux sanctions prévues par la réglementation. L’administration fiscale les a éclairés notamment sur la base des calculs, les taux d’imposition, le caractère particulier voir unipersonnelle des activités, la contrebande, la fraude fiscale. Pour le directeur du centre des impôts Littoral 1, «l’intérêt de sensibiliser les acteurs du secteur informel à se conformer permet à un grand nombre d’entre eux de payer les impôts et d’élargir l’assiette fiscale».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter