Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 24Article 529816

General News of Friday, 24 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Douala: la soutenance de thèse de Doctorat de Okala Ebodé suspendue


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L'information a été révélée par le journlaiste et activiste David Eboutou. Le refus du jury de la soutenance est lié aux dossiers incomplets que ThierryOkala Ebodé a présenté. La cérémonie est alors reportée. Lecture du post de David Eboutou.

Initialement prévue pour avoir lieu ce jour 24 Juillet 2020 au Campus de l'Université de Douala, nous avons appris de source concordante que des instructions seraient venues de la primature pour surseoir à la soutenance de cette Thèse de Doctorat.

Comme raisons invoquées, on parle d'une trajectoire académique floue qui partirait d'une licence en Histoire, un Master en Egypte qui aurait été obtenu en 09 mois au lieu de 02 ans et d'une inscription en Thèse à la filière Sciences politiques,sans oublier qu'il ressort que les différentes phases de pré-soutenance à l'instar du passage à la commission scientifique n'auraient pas été respectées .

De plus, il ressort que la Thèse en question préalablement déposée au niveau de l'Université de Yaoundé 2 à SOA sommeillait dans les bureaux du Recteur qui attendait l'équivalence du Master obtenu en Egypte. Ce dernier s'étonne donc de ce que cette même thèse se soit retrouvée à Douala pour soutenance publique.

Il aurait été demandé à OKALA EBODE de présenter depuis des mois des équivalences de ses diplômes qui s'obtiennent au MINESUP,ce qui n'aurait pas été fait selon la même source.

En attendant donc la régularisation à travers la vérification et l'équivalence des diplômes de Thierry OKALA EBODÉ, la soutenance initialement prevue ce jour reste suspendue.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter