Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 08Article 540331

General News of Tuesday, 8 September 2020

Source: Cameroon Info

Douala: la population bastonne des agents de la police municipale

Ils ont été pris à partie par une horde d’individus mécontents des casses entreprises depuis le 4 septembre 2020 à Logbessou.
Ils sont évacués dans une clinique de la ville pour une prise en charge depuis le 5 septembre 2020. Plusieurs éléments de la police municipale de Douala ont en effet été pris à partie par une horde d’individus au quartier Logbessou Nsappè dans l’arrondissement de Douala 5. Une zone inconstructible où la Communauté urbaine de Douala (CUD) a engagé des casses le 4 septembre dernier. Alors que la situation était déjà tendue la veille avec le début des casses, tout a dégénéré le lendemain (5 septembre).

Selon des témoignages, une horde d’individus mecontents de la destruction de leurs logements s’est violement attaquée aux éléments de la police municipale chargés de sécuriser le site. L’affrontement qui a causé beaucoup de blessés dans les rangs de la police municipale dont les éléments ne sont pas armés. Une agression condamnée par le maire de la ville, Roger Mbassa Ndinè, qui a promis que les auteurs de cette violence seront retrouvés et punis selon la loi.

Il faut rappeler que près de 200 familles habitant dans cette zone marécageuse ont vu leurs logements démolis par la CUD, qui explique que ces casses vont se poursuivre dans les zones à risques des cinq arrondissements de la ville. L’opération, justifie la municipalité, vise à sauver les populations d’éventuels glissements de terrain en cette saison pluvieuse particulière abondante à Douala.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter