Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 28Article 508633

General News of Tuesday, 28 April 2020

Source: 237online.com

Douala : inhumation d’un mort du Covid-19 sans mesure de protection crée la panique

La scène s’est produite au quartier Bonamoussadi de la cité économique du Cameroun.

Deux conditions sont nécessaires pour l’enterrement d’un mort de Covid-19 au Cameroun. Soit par les soins de l’hôpital agréé (ambulance et personnel d’appui), soit par la famille avec l’assistance obligatoire du centre district de la localité. Mais malheureusement ce ne fut pas le cas au cimetière Terminus du quartier Bonamoussadi à Douala, dimanche 26 avril dernier. En effet, un cas d’inhumation d’un mort de Coronavirus y a eu lieu. En l’absence de personnel médical, la dépouille à risque a été manipulée par des mains inexpertes. Tous ceux qui étaient présents à l’enterrement sont susceptibles d’avoir été exposés à la maladie.

Comment la famille s’est-elle retrouvée à inhumer toute seule son proche décédé de Covid-19 ? La responsable de district de Japoma a expliqué, au téléphone, ce qui s’est passé aux confrères de 237online.com, Canal 2. « Effectivement la famille aurait inhumé son corps finalement sans la présence des autorités. Ils ont mis la pression au niveau de la morgue de l’hôpital gynéco obstétrique. Une ambulance qui était allée en ville pour un autre cas. On leur a demandé d’attendre mais ils n’ont pas voulu », a-t-elle déclaré.

L’autre point que la famille du défunt dénonce est le fait le certificat de décès délivré par l’hôpital gynéco obstétrique de Yassa ne mentionne pas le Covid-19. Pourtant, le test de cette pandémie effectué sur le patient existe, et confirme son caractère positif.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter