Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 20Article 568229

Actualités Régionales of Wednesday, 20 January 2021

Source: Actu Cameroun

Douala: deux jeunes prédateurs sexuels aux arrêts

Les délinquants ont été présentés à la presse par les éléments de la police judiciaire en fin de semaine dernière à Douala. Ils se servaient des leurs faux profils facebook pour appâter leurs victimes.

ILS SONT respectivement âgés de 22 et 23 ans. Djoumene et Loic Djilo, le duo infernal qui a donné des sueurs froides à un peu pjus de 20 jeunes filles à Douala, depuis quelques mois. Tapis dans l’ombre, ils ont décidé de se servir des réseaux sociaux pour se faire fortune. Le pot aux roses a été découvert la semaine dernière alors qu’ils avaient entrepris un viol collectif sur Odile, une jeune fille de 15 ans au quartier Ange Raphaël à Douala. En effet, la jeune élève de la classe de terminale est tombée dans le traquenard de ces délinquants sexuels sur les réseaux sociaux.

«Nous avons crée des comptes Facebook sur lesquels nous avons mis de faux profils de blancs pour arnaquer des jeunes filles à qui on vendait de 1’illusion. Celles qui voulaient se prêter à nos jeux sexuels en contre partie des téléphones portables dernier cri qu ’on leur faisait miroiter, subissaient par la suite un chantage», explique l’un des bourreaux . En effet, poursuit l’autre «lorsque nous disposions déjà des photos ou des vidéos accablantes de nos victimes, nous leur demandions des sommes d’argent pour que celles-ci ne finissent pas dans les réseaux sociaux»

Odile, dans son ignorance, est tombée dans ce piège. Il a fait une vidéo d’elle en tenue d’Adam. Une fois en possession de cette vidéo, l’arnaqueur s’est mis à lui faire du chantage en lui promettant de publier les images si elle ne lui envoyait pas de l’argent. Celle-ci commence à dérober de l’argent à ses parents pour acheter son silence. Malheureusement, la rançon grimpe au fil des jours et Odile dans l’incapacité de payer, prend un rendez-vous avec les bourreaux. Arrivé au lieu du rendez-vous, ces derniers vont copieusement abuser d’elle sans toutefois mettre fin à son calvaire.

Malheureusement, après ce rendez-vous, les menaces, chantage et autres tentatives d’extorsions continueront. Odile finit par se confier à ses parents qui porteront aussitôt plainte. Après plusieurs renseignements des éléments de la police judiciaire, les deux amateurs sont péchés. Ils sont actuellement aux arrêts à la police judiciaire de Bonadjo.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter