Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 05Article 546478

Health News of Monday, 5 October 2020

Source: Actu Cameroun

Douala : des compagnies de transport tombent le masque

A l’exception d’une poignée, plusieurs ont renoué avec la surcharge en cette veille de rentrée scolaire et malgré la présence du COVID-19.

La salle d’attente d’une agence de transport, située à la gare routière de Mboppi grouille de monde dimanche, 4 octobre, veille de la rentrée scolaire 2020-2021. Peu avant 9h, des passagers enregistrés pour le voyage à destination de Yaoundé s’apprêtent à entrer dans le bus de 70 places stationné dans le terminal. A l’entrée de ce gros porteur, des agents de contrôle délient les tickets des voyageurs.

Dans cette compagnie, le respect des mesures barrières en vigueur contre le coronavirus parait facultatif. Des passagers servis aux guichets sans masque de protection anti-COVlD-19, rejoignent leurs places dans le bus sans être rappelés à l’ordre. Certains aperçus avec cette étoffe entre les mains, promettent de l’enfiler au cours du voyage.

« Il y a un contrôle avant Yaoundé. Tous les passagers sont priés de descendre du bus. Les gendarmes exigent les cache-nez », indique un voyageur. L’autre curiosité observée est la reprise de la surcharge, pourtant proscrite par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

Le scénario observé dans cette compagnie de transport est le même dans plusieurs agences de voyages à Douala.

Dans celles situées au quartier Akwa, le port du masque n’est plus exigé au guichet et même à l’entrée du bus. Malgré la présence d’un récipient à l’entrée, des passagers ne sont plus contraints de se laver les mains à de l’eau coulante et du savon, comme c’était le cas quelques mois plus tôt. Le gel hydroalcoolique a cessé de couler.

Autrefois versé dans les pommes de mains des passagers à l’entrée du bus a visiblement séché. Interpellé sur le non-respect des mesures barrières, un responsable de la communication répond : « Nous continuons à respecter les mesures barrières. Nous délivrons les tickets aux élèves et aux étudiants en vérifiant leurs cartes d’identité scolaire et on s’assure qu’ils ont un masque. Nous continuons à insister sur le lavage des mains et nous avons maintenu nos toilettes propres pour pouvoir servir ces passagers qui sont en majorité des élèves et des étudiants ». Sauf que les explications données sont très souvent contradictoires avec la réalité.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter