Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 04Article 518053

General News of Thursday, 4 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Douala: Manaoudou Malachie autorise la réouverture de la Polyclinique Marie O'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le ministre de la santé publique, Dr Manaoudou Malachie vient de décider de la réouverture de la polyclinique Marie O' de Douala fermée "au regard des activités de cette Polyclinique en violation des dispositions de l’Arrêté sus-évoqué (Arrêté n°041/CAB.PM du 20 avril 2020 portant création et fonctionnement des Centres spéciaux de prise en charge des patients Covid-19 Ndlr)".

Dans un correspondance adressée au Préfet du Département du Wouri, l'autorité en charge de la santé justifie cette décision par "les nouvelles orientations du Premier Ministre, Chef du gouvernement, relatives à l'implication des structures privées dans la lutte contre la Covid-19...".

Il faut rappeler que la fermeture de cette strucute de santé s’est disputée le corps d’un père de famille décédé dans son enceinte. Selon les médecins qui ont suivi ledit père de famille, il était atteint de Coronavirus.
« Nous l’avons pris en charge au début en nous disant que c’est un accident vasculaire cérébral. Mais très rapidement, le clinicien s’est demandé pourquoi un AVC a besoin d’oxygène de désaturation. On leur demandé de faire le scanner thoracique en attendant de faire le test de Covid. Le scanner a révélé que c’est le Covid-19 et le patient a aussitôt été admis à l’unité du Covid en attendant le transfert à l’Hôpital Laquintinie où il n’y avait pas de places », a déclaré le Dr Roger Ngoula.

Cette version des faits, les enfants du défunt la réfutent. Ils brandissent comme preuve, une facture s’élevant à plus de 6 millions de FCFA. Une somme déboursée pour la prise en charge de leur père. Pourtant, si on va sur l’hypothèse selon laquelle, le patient serait mort des suites de Coronavirus, la prise en charge aurait dû être gratuite et le patient aurait été interné à l’hôpital Laquintinie, requis pour cette tâche.
« Notre père souffrait d’un AVC depuis 2015. Il avait l’habitude de suivre son traitement à la Garnison militaire, mais-là, il n’y avait pas d’oxygène. Ils nous ont référés à l’Hôpital général. Là-bas aussi, l’oxygène était en manque. C’est ainsi que nous sommes arrivés dans cet hôpital depuis jeudi (7 mai 2019, NDLR). Nous avons versé 1 million de FCFA pour les examens. Maintenant, on nous dit qu’il est mort de Covid. On a demandé le corps pour aller l’inhumer dignement, parce que c’est un notable. Mais ils ont refusé », a raconté l’un des enfants du défunt.

Polyclinique_Marie_Reouverture

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter