Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 11Article 596632

Actualités Régionales of Tuesday, 11 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Douala 5eme: le maire et un de ses adjoints cités à la tête d'une organisation maffieuse

Une situation a créé du désordre dans certains quartiers de la commune Une situation a créé du désordre dans certains quartiers de la commune

• Ils ont mise en place une organisation maffieuse dans la lutte contre le désordre urbain

• Une situation a créé du désordre dans certains quartiers de la commune

• Le Maire, Richard Mfeugwang a été à plusieurs reprises accusé d’arnaque par des commerçants


Décidément, la commune de Douala 5eme est devenue le nid de tous les scandales. Ce lundi 10 mai 2021, la rédaction de camerounweb vous informait de la découverte de 18 faux diplômes au sein du personnel de cette institution dirigée depuis l’année dernière par Richard Mfeugwang. Ce mardi c’est au tour du lanceur d’alertes Boris Bertolt de revenir sur « une véritable organisation maffieuse mise en place par Jacob Kiari 2e adjoint au maire chargé de la lutte contre le désordre urbain depuis des lustres, et exécutée sur le terrain par son homme de main un certain Essome ».

En effet, selon le témoignage d'un employé de ladite maire qui requiert l'anonymat, mise sous éteignoir, cette organisation vient d’être ressuscitée par le nouveau maire dans le seul but de détourner les fonds selon le récit de Boris Bertlot.

Il souligne dans sa sortie que « dans toute la commune de Douala 5e vous trouverez des ouvrages marqués par les croix de Saint André depuis des lustres. c'est une manœuvre d'arnaque conduite de main de maître sur le terrain par le sieur Essome qui descend sur le terrain, escorté par les éléments de la police municipale, fait apposer les croix rouges sur les ouvrages à démolir ou à déguerpir, et distribue les convocations signées de son mentor Jacob Kiari qui ne sont en réalité qu'une invite pour un arrangement à l'amiable dans leurs bureaux, ainsi on constate que depuis des années aucun des ouvrages marqués n'a été ni démoli ni déguerpi au contraire certains chantiers ont évolué. ».

Cette situation a créé du désordre dans certains quartiers de la commune notamment Ndokoti, Zacheman, Bocom, Bepanda, Bocom et Makepe. Ceci se caractérise par bouchage des caniveaux, l’occupation anarchique de la voie publique pour ne citer que ceux-là.
« Tous les caniveaux sont bouchés par les ordures, les emprises de la voie publique occupées par les constructions même à des endroits déclarés comme zones à risque par la société ENEO le seul problème qui préoccupe est l'argent alors que la commune croupit dans une insalubrité indescriptible les pauvres populations sont permanemment sous la menace du choléra et de la COVID-19. Cette situation ne peut plus perdurer. » précise-t-il.

Il faut soulogner que le Maire, Richard Mfeugwang a été à plusieurs reprises accusé d’arnaque par des commerçants de la commune. Selon ces derniers « ce qui est gênant dans cet histoire est que lorsque vous décidez de payer vos taxes comme d'habitude dès que vous arrivez à la mairie ont vous demande de constituer vos dossiers de l'année 2021. Ils vous demandent de payer une somme de 7000f avant l'ouverture de dossier dès que vous payez cette somme on vous demande d'aller voir le maire pour l'OTVP (occupation temporaire de la Voie public). Une fois dans le bureau du maire il décide de mettre le nombre qu'il veut sans avoir mesuré au préalable ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter