Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 28Article 593707

General News of Wednesday, 28 April 2021

Source: Cameroon Info

Douala: 5 enfants d’une même famille meurent après avoir consommé de l’avocat

Pour l’heure, les causes de cette tragédie ne sont pas connues.

Perdre ses cinq enfants le même soir, les uns après les autres ! C’est le drame inimaginable qui est arrivé à une femme cette nuit dans le 5è arrondissement de Douala. Cette dernière a en effet vu mourir ses rejetons après qu’ils ont mangé un avocat qu’elle avait acheté en revenant du travail.

«La maman est venue à l’hôpital avec le premier des cinq enfants qui sont décédés. Alors que le personnel médical s’activait pour sauver l’enfant en état de convulsion, il est décédé. Encore sous le choc, la maman reçoit un deuxième coup de fil, indiquant qu’un deuxième enfant est en train de convulser à la maison. Celui-ci est transporté pour la même formation hospitalière et décède également. Entre temps, d’autres appels en provenance de la maison interviennent et on informe la mère que les trois autres enfants sont décédés», relate ce 28 avril 2021 la chaîne privée Radio Equinoxe dans son journal du matin.

En état de choc après ces décès en série, la femme est entrée dans le coma. Elle n’a pas encore recouvré ses esprits au moment où nous écrivons ces lignes.

«Les enfants avaient consommé de l’avocat. Dans quel état, est-ce que cet aliment était contaminé ? Pour l’instant, l’on n’en sait pas grand-chose. Tout ce qu’on sait c’est que ces enfants sont tous décédés. Les enquêtes qui vont certainement être ouvertes devraient permettre de répondre aux nombreuses interrogations autour de cette affaire», indique Radio Equinoxe.

Notre confrère rappelle que ce cas n’est pas isolé. «Il y a près d’un mois, l’on a enregistré une série de décès d’enfants quasiment dans les mêmes circonstances à Tiko au Sud-Ouest. Ils avaient consommé du couscous, qui s’était avéré contaminé… C’est donc un fait qui n’est pas rare dans notre société. En dehors du Sud-Ouest, d’autres cas sont survenus dans la capitale mettant en exergue la responsabilité, quelquefois, des parents dans ces cas de décès tragique».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter