Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 06Article 510682

General News of Wednesday, 6 May 2020

Source: www.camerounweb.com

Don special anti-covid de Biya: Akere Muna souffle la braise sous Paul Biya

Maître Akere Muna réclame de la transparence sur la gestion faite du don spécial de Paul Biya aux populations pour lutter contre le coronavirus.

Etimé à 2 milliards de francs CFA, ces colis contitués de cartons de savon de lessive, des masques de protection, des masques chirurgicaux, des seaux de ménage, des bidons de lave-mains, des kits de dépistage rapide et des appareils d'assistance respiratoires, ces colis ont été distribués à la population par le Minat Paul Atanga Nji.

Pour Akera Muna, les autorités devraient rendre compte de la distribution de ces colis aux populations. "Le président Biya a fait un don de 2 milliards de francs CFA de produits divers pour soutenir la lutte contre COVIC-19. Est-ce trop demander, que les quantités et les listes par région soient publiées au nom de la transparence?" a tweeté il y'a quelques instants l'ancien bâtonnier.

Colère des maires

Dans une correspondance adressée au président Biya, certains maires, notamment ceux du département du Noun ont exprimé leur mécontentement vis-à-vis de ce don présidentiel qu'ils jugent insuffisants.

Selon eux, la distribution des savons, seaux, gants, bidons lave-mains… tel que procédé par le ministre Paul Atanga Nji, n’est plus convenable. «Si vous nous aviez consulté quant à l’utilisation judicieuse de ce "Don spécial", nous aurions pu, à l’attention de votre haute gouverne, indiqué notre option pour sa mise à disposition ou affectation dans les différents comptes bancaires ou consignations spéciales. Afin que chaque commune, en fonction de son Plan de Riposte, engagé depuis le début en Mars» peut-on lire dans ladite correspondance. «Les communes du Noun ont plutôt besoin en ce moment « des kits de dépistage, d’appareils respiratoires. Mais aussi, de prise en charge socio sanitaire, l’aménagement des sites pour approvisionnement, de mise en quarantaine, d’inhumation…de mobilisation et sensibilisation des populations…en ordre varié et spécifique», estimant que les besoins étaient ailleurs.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter