Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 02Article 611356

Actualités of Monday, 2 August 2021

Source: REALITES PLUS N°490

Discours de haine sur internet: trois façons de réagir

Illustration de discours haineux sur les réseaux sociaux Illustration de discours haineux sur les réseaux sociaux

Surement, il nous est tous déjà arrivé de tomber sur des discours de haine sur les réseaux sociaux. Mais, généralement nous ignorons ce genre de messages au nom de la liberté d’expression. Pourtant, il est préférable d’agir pour empêcher que cela devienne la norme. Que faire concrètement ?

Avant de répondre à cette question, je voudrais vous rappeler d’abord ce qu’est un discours de haine. Le droit international ne définit pas le discours de haine. Néanmoins, l’ONU définit le discours de haine comme tout type de communication, qu’il s’agisse d’expression orale ou écrite ou de comportement, constituant une atteinte ou utilisant un langage péjoratif ou discriminatoire à l’égard d’une personne ou d’un groupe en raison de leur identité, en d’autres termes, de l’appartenance religieuse, de l’origine ethnique, de la nationalité, de la race, de la couleur de peau, de l’ascendance, du genre ou d’autres facteurs constitutifs de l’identité. Alors, comment réagir lorsqu’on y fait face ?

1. Signaler le message

Beaucoup de gens ne le savent peut-être pas. Lorsqu’on crée un compte sur Facebook, Twitter ou un autre réseau social, il y a des conditions générales d’utilisation qu’on accepte en créant un profil. Les règles de différents réseaux sociaux condamnent les messages qui s’en prennent à des personnes en raison de leur race, leur religion ou leur origine ethnique. Cependant, Facebook et Twitter par exemple ne suppriment certains messages de haine qu’après avoir reçu le signalement d’un utilisateur. Il est donc important de signaler tous les messages haineux que nous trouvons sur Internet. Se référant à votre signalement, le réseau social concerné pourra décider de mettre ces messages hors ligne, voire, bloquer temporairement ou définitivement le compte de l’auteur.

2. Demandez au modérateur de le supprimer

Au cas où le message de haine figure sur un site ou une page Facebook, demandez à l’administrateur de le supprimer. Par exemple, au Cmpj régional nous avons des modérateurs dans toutes nos plateformes sociales ainsi que sur notre site Internet. Si jamais vous détectez un message de haine, n’hésitez pas à envoyer un message privé au modérateur. Et il en tiendra compte.

3. Réagissez au message de haine

Même si vous n’êtes pas personnellement victime ou la cible de propos haineux, vous pouvez réagir. Vous pouvez par exemple laisser un commentaire en faisant savoir que vous n’êtes pas d’accord avec ce message. Ne vous en prenez pas à son auteur, mais remettez juste en cause les propos haineux, si possible avec des preuves à l’appui. Toutefois, si vous êtes réticents à l’idée de réagir directement à un message de haine sur Internet, une autre façon subtile de réagir, c’est d’écrire vous-mêmes des messages positifs sur le même thème et publier sur votre compte.

Nini Jeannine, Chef du centre régional de promotion des jeunes de l’Adamaoua

Rejoignez notre newsletter!