Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 23Article 515122

General News of Saturday, 23 May 2020

Source: investiraucameorun.com

Diplomatie: le coup de grâce des pays du G20 à Paul Biya


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Sept pays membres du Club de Paris, un groupe de créanciers bilatéraux, ont accordé au Cameroun le droit de suspendre le service de sa dette, sur la période allant du 1er mai au 31 décembre 2020. Cette décision qui est actée depuis le 19 mai a seulement été publiée ce 22 mai 2020.

« Le Club de Paris a reconnu que la République du Cameroun est éligible à bénéficier de l´initiative. Par conséquent, les représentants des pays créanciers du Club de Paris ont accepté d´accorder à la République du Cameroun une suspension du service de la dette pour une durée déterminée », peut-on lire dans le communiqué. Dans le détail, les pays qui ont accepté de reconnaître ce droit au Cameroun sont l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, le Japon, la République de Corée et la Suisse.

Le Cameroun qui était déjà éligible de par son statut de pays pauvre, a renforcé son éligibilité à l’initiative, en obtenant la Facilité rapide de crédit du FMI pour faire face à la Covid-19.

Il s´est engagé à consacrer les ressources libérées par cette initiative à l´augmentation des dépenses dédiées à atténuer l´impact sanitaire, économique et social de la Covid-19. Le gouvernement de la République du Cameroun s´est également engagé à demander à tous ses autres créanciers officiels bilatéraux un traitement du service de la dette conforme à la fiche agréée.

En effet, un autre des grands créanciers bilatéraux du Cameroun, membre du G20, est la Chine. Cette dernière avait déjà restructuré la dette du Cameroun en 2019 et sa participation à l’initiative du G20 reste à définir. Dans la loi de finances, il était prévu que le gouvernement rembourse pour 472 milliards de dette extérieure. La loi de finances de l’année 2020 ne précise pas s’il s’agit uniquement du principal, ou si les intérêts sont pris en compte.

Un autre document du ministère des Finances publié au second semestre de l’année 2019 estimait que le service de remboursement de la dette bilatérale du Cameroun atteignait 241,16 milliards de FCFA, dont pratiquement 151,4 milliards pour la seule Chine. Or jusqu’ici, la position de Pékin sur l’initiative du G20 dont le pays est membre ne semble pas arrêtée.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter