Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 28Article 616054

Politique of Saturday, 28 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Dieudonné Yebga accuse Ekane Anicet de recevoir de l'argent du RDPC

Dieudonné Yebga était l'invité de l'émission '7 minutes pour convaincre' play videoDieudonné Yebga était l'invité de l'émission '7 minutes pour convaincre'

• Dieudonné Yebga était l'invité de l'émission "7 minutes pour convaincre"

• Il accuse Anicet Ekane de prendre de l'argent auprès du RDPC

• L'intégralité des révélations


Le président du MANIDEM élu en 2015 puis écarté en 2018 refuse toujours de jeter l’éponge. Il se considère toujours comme le patron de cette formation politique d’obédience nationaliste. Il a contesté la légalité du congrès ordinaire convoqué le 2 juin 2018 à Douala lequel a vu Anicet Ekane, chef de file du groupe de militants, -des « dissidents » selon lui- qui contestaient son autorité, élu à la tête du parti.

Dieudonné Yebga rappelle qu’il s’était opposé à cette réunion en saisissant le Tribunal administratif afin qu’il interdise et soutient que bien que le fait que le juge ne se soit pas prononcé ne devait pas être considéré comme un quitus à l’organisation de cette assise. « Nous avons donc saisi le juge administratif en référé d’heure à heure la veille du congrès pour qu’il annule la tenue de ce congrès et le juge administratif pour un problème administratif se déclare incompétent.

Lors de son passage dans l’émission "7 minutes pour convaincre" animée à l’époque par Romaric Tenda et diffusée sur « Afrik Inform », Dieudonné Yebga a fait de graves révélations sur des supposées relations secrètes qu’entretient Anicet Ekane avec le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), parti au pouvoir.
« On ne s’est pas engagé au MANIDEM pour, le jour, tromper le peuple et la nuit être avec le RDPC. (…) Il est tout le temps à Yaoundé. On le voit dans les voitures des pontes du régime tout le temps en train d’amasser de l’argent, je ne sais à quelle fin. », a-t-il confié.

Sur l’attitude de l’administration dans le règlement de la crise qui secoue cette formation politique Dieudonné Yebga se dit totalement confus.
« Nous avons rencontré l’administration de ce pays parce que c’est une crise qui dure depuis plus de deux ans. Il m’a été dit clairement que je dois l’entendre avec Anicet Ekane s’il ne m’avait pas dit le rôle qu’il jouait. Ils ont demandé de nous entendre parce qu’ils ont des engagements avec lui », ajoute-t-il.

La rédaction de CamerounWeb vous propose ci-dessous l’intégralité des révélations de Dieudonné Yebga



UNE GUERRE DE LEADERSHIP

Une guerre intestine qui dure depuis plusieurs mois dejà. En effet, Anicet Ekane avait été révoqué au cours du Comité national de Coordination (Cnc) du Manidem tenu le 29 juillet 2017 à Mbankomo, dans la région du Centre, Il était accusé d’avoir commis des actes de nature à ternir l’image du parti, de détournement du virement bancaire en sa faveur, de la tenue d’une réunion clandestine et de son refus à apporter des explications

Il sera finalement réhabilité en début de mois de juillet dernier suite au bouleversement de l’ordre hiérarchique établi au sein de certain partis politiques du Cameroun

Ainsi donc, Paul Atanga Nji jettera son dévolue sur Anicet Ekane et fait de lui, le représentant légal de cette formation politique, alors que l’ancien patron de l’administration territoriale René Emmanuel Sadi avait reconnu le bureau que conduisait Dieudonné Yebga

Rejoignez notre newsletter!