Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 19Article 608929

Actualités of Monday, 19 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Dieudonné Essomba prédit la prise des armes par les nordistes

Les Anglophones ont pris les armes, la BAS MRC a opté pour les manifestations. Les Anglophones ont pris les armes, la BAS MRC a opté pour les manifestations.

Le Cameroun risque une nouvelle crise armée selon Dieudonné Essomba.

Les ressortissants du nord pourront prendre les armes si rien n’est fait.

La région du septentrion est la plus pauvre et la plus marginalisée du Cameroun.

Une nouvelle crise sécuritaire guette le Cameroun selon les dires de Dieudonné Essomba. De son avis, cette crise pourrait venir du Grand nord en raison des conditions de vie précaire que vivent ses populations. Invité de Bnews dimanche dernier l'ingénieur statisticien et consultant de l'émission Club d'élites n'est pas allé du dos de la cuillère pour critiquer présenter les faits. Il affirme que les manifestations organisées par la diaspora à Genève sont une deuxième crise communautaire après celle des Anglophones. Poursuivant son argumentaire, Dieudonné Essomba n'exclut pas la réaction éventuelle d’une autre communauté à savoir les nordistes si rien n'est fait par le système en place. "les Anglophones ont pris les armes, la BAS MRC a opté pour les manifestations" a-t-il martelé.
Selon les chiffres officielles, la région de l’Extrême Nord est la plus pauvre du Cameroun, c’est pourtant cette région qui participe à plus de 20% à la victoire de Paul Biya lors des élections. Malgré les multiples appels des populations à l’amélioration des conditions de vie dans cette localité, le gouvernement n’a apporté qu’une réponse faible. Une situation qui a naturellement poussé certains ressortissants de cette région à opter pour la solution armée. C’est le cas du Mouvement de libération du grand nord qui pense pouvoir se faire écouter par les armes.

Réactions.

Malgré que certains croient à une solution armée, certains ressortissants du Grand Nord, opte pour le pacifisme : « le Grand Nord observe et les Nordistes sont conscients de la crise économique, sociale, politique et communautariste. Le Grand Nord continuera toujours à employer des méthodes Républicaines pour faire pression, pour revendiquer ce qui lui revient de Droit. Par le passé il y a eu le Mémorandum, récemment un Mouvement dissout et bientôt les méthodes Démocratiques non pas pour revendiquer, mais pour gouverner », a déclaré un internaute ressortissant du Grand Nord.

Rejoignez notre newsletter!