Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 12Article 588466

General News of Monday, 12 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Dieudonné Essomba dévoile les chiffres de la démographie au Cameroun

Après des données chiffres l’universitaire démontre qu’on ne peut pas tricher avec les chiffres de la démographie dans un pays. Lire son intervention.

Certains entretiennent le mythe suivant lequel un Gouvernement peut tricher sur l’importance d’une Communauté en manipulant les chiffres, et en la faisant passer pour minoritaire ou majoritaire, contre les faits.

Il faut leur dire que c’est techniquement impossible, puisque la proportion de chaque Communauté se dévoile de manière évidente dans un grand nombre d’indicateurs, appelé proxys de la population. Les proxys sont des indicateurs avec un faible biais qui donnent une image assez fidèle de la population de base.

Les proxys de la population rendent totalement impossible toute falsification de la composition d’une population. Si vous dites que vous représentez 30% alors que vous n’êtes que 10%, vos 10% vont vous poursuivre dans tous les actes de la vie et démentir votre mensonge!

Tous les indicateurs avec faible biais de la population vont prouver que vous êtes un menteur !

Par exemple, quand il faudra inscrire vos enfants à la SIL, tout le monde va voir que vos enfants ne représentent que 10% des effectifs et non les 30% que vous affirmez!

Si on va à la maternité, on va voir que vos femmes ne représentent que 10%, bien loin des 30% que vous dites !

Si on va à la morgue, on verra bien que vos cadavres représentent 10% des morts!

Sur les listes électorales, vous serez toujours à 10% !

Comment pouvez-vous expliquer les 10% qui vous poursuivent partout alors que vous êtes 30% ?

Il est impossible de tricher sur les populations, et on n’a d’ailleurs pas besoin d’un recensement pour déterminer les proportions relatives des diverses communautés dans une Nation. Dès lors qu’on a des indicateurs sans biais, on a directement les proportions respectives des Communautés. Le recensement est nécessaire pour connaître les chiffres absolus des populations, mais il n’est pas nécessaire pour établir les proportions des uns et des autres.

D’ailleurs, même les indicateurs avec des biais permettent d’établir les mêmes proportions, dès lors qu’on peut corriger ces biais avec des coefficients établis lors d’une enquête.

C’est donc de la blague pure que de se reporter sur des impressions vagues pour se donner telle ou telle importance démographique. Si vous avez un projet politique fondé sur les tribus, je vous conseille de partir sur la base suivante :

GRAND NORD : 32%
Fulbé (10%)
Fulanisés (10%)
Kirdi (non musulmans) : 12%

-GRAND CENTRE : 27%
-Ekang :21% (dont 19,6% Fang et 1% Tuki)
-Makia-Khozime-Djem-Djimou: 3%
-Autres (Bafia, Baboute, Baya) : 3%
:
GRAND LITTORAL : 12%
Bassa-Mpoo-Bati : 6%
SAWA : 6%

GRAND OUEST : 30%
Bamileke : 15%
Bamoun : 3%
Populations du Nord-Ouest (Metta, Tikar, Widikom, etc.) : 12%

Si vous refusez ces chiffres, vous êtes totalement à côté !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter