Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 09 26Article 472654

Diasporian News of Thursday, 26 September 2019

Source: Camerounweb.com

Diaspora en ébullition: 'Amer Kmer' traqué, la BAS dans tous ses états!

Amer Kmer, un activiste de la brigade des patriotes pro-Biya, s'est attiré les foudres de la BAS, suite à un direct dans lequel il a menacé les membres du mouvement à coups de machette.

Il, a en effet, menacé de découper avec une machette les camerounais qui n'ont pas la même vision que le RDPC de Biya, le parti au pouvoir, dans la diaspora.
Ce n'est pas tout, il aurait aussi agressé trois amazones de la brigade anti-sardinards. Et cette erreur, la BAS ne veut pas laisser passer. D'après les informations parvenues à la rédaction, il serait réfugié à l’intérieur de l’Ambassade du Cameroun à Bern en Suisse. Des éléments de la brigade veillent devant l'Ambassade et l'attendent de pied ferme. La BAS affirme qu'elle se relaye, et que des renforts arrivent des autres villes.

Son ami Junior Zogo dénonce ces attaques infâmes de la part de la BAS à son encontre et défend Amer Kmer. « La BAS n'a aucune leçon à donner à la Brigade des patriotes. C’est plutôt, elle qui prône le génocide, la violence, la haine, la guerre, arrache des perruques aux dames, tabasse nos mamans, insulte la première dame, menace de bastonnade toutes celles et ceux qui sont contre leurs délires, insulte tout le monde, collecte des fonds pour acheter des armes, incite et fait l'apologie du crime et meurtre de nos militaires et policiers au front, » assène l'ex-commissaire de police en exil, Junior Zogo, un ex militant de la BAS qui a claqué la porte pour rejoindre la brigade des patriotes.

C'est la guerre actuellement entre activistes de la diaspora, membres de la BAS et de la Brigade des patriotes, à quelques jours du Grand dialogue national convoqué par Paul Biya en cette fin du mois.