Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 25Article 583075

xxxxxxxxxxx of Thursday, 25 March 2021

Source: actucameroun.com

Deux gardiens de prison détenus à Kondengui

Le fait est plutôt rare, des gordiens de prison derrière les « barreaux. Le 28 mars prochain, Samson Fabrice Nkoumou Foumane, gardien de prison chef, et Calixte Yannick Essomba, gardien principal de prison, auront passé quatre mois en détention provisoire à la prison principale de Yaoundé.

Ils font l’objet d’une interminable information judiciaire devant le Tribunal de première instance (TPI) de Yaoundé centre administratif suite à l’évasion d’un détenu : Léon Ebanda Ebanda. Ils officiaient jusque-là à un jet de pierre de leur lieu de détention, notamment la prison centrale de Yaoundé.

Une source a permis à Kalara de consulter le dossier de procédure. Dans la matinée du 5 octobre 2020, les deux gardiens de prison ont été désignés déconduire M. Ebanda Ebanda à la clinique Bethesda située au quartier Bastos à Yaoundé. Ce dernier purgeait une peine d’emprisonnement à vie pour assassinat. Il avait rendez-vous avec son kinésithérapeute.

Pour cette sortie, les gardiens de prison avaient reçu comme consigne de mener une «escorte serrée» c’est-à-dire d’assurer une «vigilance accrue». Arrivé à la clinique Bethesda à lOh, M. Ebanda Ebanda «n’est ressorti du bloc qu’aux environs de 14h». Ses geôliers avaient aussitôt fait appel au véhicule de la prison pour les ramener à la prison centrale de Yaoundé. En attendant, ils s’étaient assis dans la salle d’attente de la clinique.

Selon les accusés, la clinique Bethesda a un accès difficile. Raison pour laquelle, M. Nkoumou Foumane, le «chef de l’escorte», avait chargé son collègue d’orienter le chauffeur du véhicule dépêché pour les ramener à leur base ; la prison centrale de Yaoundé.

Entre-temps, M. Nkoumou Foumane est lui-même resté surveiller le détenu, seul. Mais lorsque-le véhicule s’immobilise devant la cour de la clinique une dizaine de minutes plus tard, le chef d’escorte informe ses collègues que le détenu est aller se mettre à l’aise, il n’est pas revenu. Tous décident de lancer à la recherche du fugitif en ratissant les environs de la clinique. Sans succès.

M. Nkoumou et ses éléments seront d’abord gardée à vue dans les cellules du Secrétariat d’Etat à la Défense en charge de la gendarmerie nationale. Le 28 octobre 2020, Mme Priscillia Singui Ejake, le juge d’instruction, décide de placer M. Nkoumou et son élément en détention provisoire à la prison principal de Yaoundé, après les avoir inculpé pour complicité d’évasion et «négligence de gardien» présumés. Mais quatre mois après, elle n’a toujours pas boudé son enquête sur la fugue de Léon Ebanda Ebanda.»

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter