Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 01Article 585610

General News of Thursday, 1 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Deux experts veulent mettre fin au phénomène des inondations à l’Avenue Kenedy

Fernand Nguidjol et Nelly Mvondo Belinga, experts des questions de gestion des eaux fluviales, d’urgence humanitaire et de génie civil pensent qu’il faut mettre sur pied une synergie d’actions pour endiguer le phénomène.
La ville aux sept collines, connaît en plein cœur de son centre commercial, notamment à l’avenue Kennedy, des problèmes d’insécurité, d’étroitesse, mais aussi et surtout, une densité importante d’inondations suite aux pluies torrentielles.

Le constat qu’il faut premièrement établir est que, l’Avenue Kennedy est une zone de confluence des eaux pluviales, venant de la procure, du carrefour Elig-Essono, de la montée Anne-rouge, et de la montée marché central de Yaoundé. En science de l’hydrologie, il s’agit bien d’un Bassin versant.
Cependant, la seconde observation nous emmène à nous interroger sur le fait qu’une zone comme celle-là, qui regorge une si forte activité économique, en plein centre-ville, puisse crouler sous les eaux, alors même que le drain qui canalise le « Mfoundi », principal cours d’eau de la ville de Yaoundé, est situé à moins de 200 mètres de là. Selon ces experts, la réponse à cette question peut être formulée en deux hypothèses. Soit, il n’existe pas de canaux d’évacuation des eaux, de l’Avenue Kennedy vers le drain du Mfoundi, soit alors, ces canaux d’évacuation des eaux sont inopérants.

Aujourd’hui plus que jamais, les administrations sectorielles, Minhdu, Minddevel, Observatoire national des changements climatiques (ONACC), les maires des communes d’arrondissements, doivent fournir ensemble des solutions durables, en adéquation aux politiques urbaines et aux politiques de gestion environnementales des villes camerounaises. Selon ces experts « l’eau ne saurait à tout jamais être un problème insurmontable. Alors, pratiquons la diplomatie de l’eau, de la salubrité environnementale, à travers des bonnes pratiques, notamment le respect des lois urbaines. C’est l’occasion pour les communes d’ouvrir un dialogue permanent entre les partenaires techniques et les communautés riveraines, pour un développement à la fois inclusif et participatif ». A travers l’association humanitaire « The benefactors », les experts se disent prêt à porter très haut cet engagement citoyen.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter