Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 09Article 617770

Actualités of Thursday, 9 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Des rebelles centrafricains en mission d’enlèvement arrêtés au Cameroun

Des rebelles centrafricains Des rebelles centrafricains

• Des rebelles centrafricains en mission d'enlèvement au Cameroun

• Ils ont un plan très ourdi pour enlever les citoyens et demander une forte rançon

• Mais ils ont été arrêté dans leur élan à Ngaoundéré



La nouvelle a secoué Etoudi. Des rebelles centrafricains membres des 3R (Retour, Récupération et Réhabilitation) se sont introduits sur le sol camerounais. Ils avaient une mission, celle d'enlever des citoyens contre de fortes rançons surtout les trois régions du nord du Cameroun.

D'après les informations véhiculées par les services de renseignements camerounais, ils sont deux individus portant de fausses identités sur eux notamment un Centrafricain d’origine nigériane, Hamadou Bouba, capitaine au sein du mouvement rebelle et un Centrafricain d’origine camerounaise, Mahmadou Abdelaziiz. Ils ont traversé la frontière avec le Cameroun avec de faux papiers dont de cartes d’identité nationales camerounaises et de certificats d’études.

Malheureusement pour eux, leur plan diabolique n'a pas abouti. Ils ont été arrêtés par les gendarmes lundi dernier dans la ville de Ngaoundéré, région de l’Adamaoua. Avec leur air suspect, les éléments de la légion Adamawa de la gendarmerie nationale les ont interpellé. Soumis à l'exploitation, ils ont révélé l'identité de quatre de leurs complices qui ont été aussi mis sous les verrous ce 6 septembre.

Ce n'est la première fois que les Centrafricains s'introduient au Cameroun pour des opérations criminelles. Regroupés en bande organisée, ils sont d'ailleurs sur la liste rouge des services de renseignements et des services sécuritaires. Avec la crise socio-politio sécuritaire en Centrafrique depuis la chute de l'ex président Bozizé, le pays a renoué avec la naissance de plusieurs groupes rebelles qui menacent les paisibles citoyens, le régime présidentiel et la sous-région centrale.

Rejoignez notre newsletter!