Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 25Article 544363

Diasporian News of Friday, 25 September 2020

Source: Actu Cameroun

Des réfugiées camerounaises en grève de la faim au Nigeria

Elles dénoncent la baisse de leurs allocations et les discriminatoires dans l’attribution de certaines tâches rémunérées.

Des centaines de réfugiées camerounaises pour la plupart des veuves, observent depuis quelques jours une grève de la faim dans l’Etat nigérian de Cross River. Dans une vidéo publiée sur la toile, elles se plaignent de la baisse de leurs allocations attribuées par le Haut commissariat des Nations unies pour les refugiés (HCR). Ces allocations, dénoncent-elles, sont passées de 100.000 F à 70.000 FCFA.

Plus grave, elles révèlent que leurs conditions de vie se sont dégradées. Notamment la réduction des denrées alimentaires dans un camp négligé depuis plus d’un an. Ces réfugiées se plaignent également d’être de plus en plus victimes d’actes discriminatoires dans l’attribution de certaines tâches rémunérées.

Depuis le début des exactions de la secte islamiste nigériane Boko Haram en 2014, révèle le HCR, le bassin du Lac Tchad est actuellement submergé par une complexe urgence humanitaire. Plus de 3,4 millions de personnes ont été déplacées, dont plus de 2,7 million de déplacés internes dans le nord-est du Nigéria, plus de 684 000 déplacés internes au Cameroun, au Tchad et au Niger et 294 000 réfugiés dans les quatre pays.

Conséquences du conflit, la crise a été exacerbée par l’insécurité alimentaire et une grave malnutrition qui ont atteint des niveaux critiques dans les quatre pays. Malgré les efforts des gouvernements et l’aide humanitaire apportée en 2019, environ 3,5 millions de personnes sont toujours confrontées à l’insécurité alimentaire dans le bassin du Lac Tchad et seront dépendants de l’assistance.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter